aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Appartager.com nous donne ses conseils sur la c...

Appartager.com nous donne ses conseils sur la coloc' !

La colocation est un système de logement qui séduit les étudiants et les jeunes actifs. Il permet bien souvent de bénéficier d'un logement plus agréable et plus spacieux en échange d'un loyer très raisonnable. Antonia Piersanti, Responsable France d'Appartager.com, nous donne quelques conseils pour que la cohabitation se passe au mieux. 

13 Novembre 2013 à 09h36 | | 0 avis

Appartager.com nous donne ses conseils sur la coloc' !

Quels sont les avantages de la colocation ?

La colocation est une solution avantageuse économiquement parlant. Les colocataires partagent le prix du loyer qui est estimé à 400 € en moyenne en France, ce qui est beaucoup plus avantageux lorsque l’on compare ce prix à la surface totale ou à l’emplacement du logement.

La colocation assure également un certain confort de vie. Bien souvent, un logement bien situé (dans les grandes villes) et bien équipé est plus accessible grâce à la colocation que grâce au logement individuel, qui, avec les mêmes caractéristiques, sera bien plus cher.

La colocation permet enfin d’apprécier la vie en communauté. Beaucoup redoutent la solitude, et la colocation est un moyen de création de lien social indéniable.

"Beaucoup redoutent la solitude, et la colocation est un moyen de création de lien social indéniable."


Quels sont les questions à se poser avant de se mettre en colocation ?

Il faut tout d’abord déterminer si on aime partager et vivre à plusieurs. Au quotidien, vivre en colocation exige de la part de tous les colocataires un respect mutuel, une certaine dose de tolérance et une bonne communication. Il faut aussi savoir qu’en cas de problème, tous les colocataires sont responsables solidairement de l’ensemble des conséquences, et ce, quel que soit le fautif.

Une colocation réussie repose sur le choix d’un logement adapté, et sur celui primordial des colocataires, afin de s’assurer d'une entente cordiale pour les années à venir.

Le choix d’un futur colocataire n’est jamais simple et il faut s’assurer que son mode et son rythme de vie sera compatible avec le vôtre. Il ne faut surtout pas être timide et ne pas hésiter à poser un maximum de questions avant l’emménagement. Voyez si vous avez des goûts communs, des modes de vie compatibles afin de limiter les risques.

"Au quotidien, vivre en colocation exige de la part de tous les colocataires un respect mutuel, une certaine dose de tolérance et une bonne communication."

Osez poser des questions à votre futur coloc. La discussion lors de la visite doit être la plus conviviale et sincère possible pour récolter un maximum d’informations. Faites attentions aux réponses mais également au comportement de la personne lors de la visite.

Voici quelques questions à poser à la personne qui visite :

  • La personne est-elle étudiante ou travaille-t-elle ? 
  • A-t-elle déjà vécu en colocation ?
  • Pourquoi change-t-elle de logement actuellement ?
  • Quels sont ses loisirs ? 


Quels sont vos conseils pour bien vivre une colocation ? 

Pour bien vivre en colocation au quotidien, mieux vaut privilégier une bonne communication entre colocataires. Vous pouvez par exemple convenir de réunions régulières afin de faire le point et d'évoquer les sujets importants ou d'éventuels problèmes.

Dès le début de la colocation, établissez des règles de vie simples, par exemple : Qui fait les courses ? Qui paie les courses ? Qui fait le ménage ? Peut-on inviter des amis ? Qui fait à manger ? Comment remplit-on le frigo ? Comment cela se passe t-il pour le téléphone ?

Concernant les tâches ménagères, nous recommandons de les répartir équitablement pour éviter les tensions. Vous pouvez par exemple afficher l’emploi du temps de chaque colocataire afin d’anticiper et bien organiser les moments de partage comme les repas.

Les questions d’argent ne doivent pas devenir un problème. Ainsi, il faut s’assurer que chaque habitant paye sa part du loyer en temps et en heure.

"Dès le début de la colocation, établissez des règles de vie simples."


Quels sont les pièges à éviter quand on est en colocation ?  

Les premiers pièges peuvent apparaître dès la recherche d’une colocation.

Il ne faut jamais accepter les annonces « trop belles pour être vraies », d’appartements dans des beaux quartiers pour un petit loyer. En effet, souvent le faux propriétaire ne vous le fait jamais visiter, mais vous réclame tout de même de l’argent. De façon générale, il faut toujours visiter un appartement, et rencontrer son propriétaire avant de payer une quelconque somme.

Attention à ne jamais envoyer de l’argent par mandat international, lors de la recherche d’un appartement à l’étranger si on ne connaît pas le destinataire. Dans ce cas, l’arnaqueur vous proposera l’envoi d’un contrat signé par un avocat en contrepartie de la somme versée.

Enfin, un conseil pour les propriétaires : ne jamais accepter un chèque de caution si le montant est plus élevé que celui demandé. En effet, dans ce cas l’arnaqueur demandera à se faire rembourser le trop perçu plus tard.

Une fois le logement et les colocataires trouvés, il vous faudra signer un bail de colocation; celui-ci peut être unique pour l’ensemble des occupants, ou multiple, c’est-à-dire un contrat pour chaque colocataire. Mieux vaut opter pour la deuxième solution. Il ne faut néanmoins pas confondre colocation et sous-location, dans le second cas, c’est le locataire qui loue son appartement, mais le bailleur doit être averti et d’accord avec ce principe. Le bail de colocation doit préciser des éléments importants comme le dépôt d’une caution (ou dépôt de garantie), la caution solidaire, l’assurance habitation et l’état des lieux. Attention: avant de s’engager, il est primordial de connaître le montant du loyer et des charges, et le montant approximatif des impôts de la colocation (taxe d’habitation et redevance audiovisuelle).

"Le bail peut être unique pour l’ensemble des occupants, ou multiple, c’est-à-dire un contrat pour chaque colocataire. Mieux vaut opter pour la deuxième solution."


Quelles sont les démarches pour faire un bon dossier de colocation ?

Pour faciliter les recherches et augmenter vos chances d’obtenir les appartements en colocation, nous vous conseillons d’arriver avec un dossier complet. Les documents tels que le justificatif d’identité, un justificatif de revenus, un justificatif de votre dernière adresse ou un RIB doivent être inclus dans votre dossier.

En revanche, un bailleur ne peut pas vous demander de documents plus personnels tels qu’une photo d’identité, un relevé de compte bancaire, un dossier médical, une autorisation de prélèvement automatique ou un chèque de réservation.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis