Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#Conseil de pro : Comment bien rédiger ta lettre de motivation Parcoursup ? 

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Quels secteurs d'activité favorisent la consom...

Quels secteurs d'activité favorisent la consommation d'alcool et de drogues ?

Une enquête fédérale américaine aurait évalué à 197 milliards de dollars en 2007 l’impact négatif des comportements déviants au travail : la consommation d’alcool et la prise de drogues. Le Washington Post a alors résumé en infographie les secteurs d’activités dans lesquels ont retrouve le plus de dogués ou d’alcooliques.

Publié le 04 Mai 2015 à 16h43 | | 0 avis

Quels secteurs d'activité favorisent la consommation d'alcool et de drogues ?

Qui sont les personnes qui boivent le plus ?

La consommation d’alcool au travail est préoccupante, d’autant plus que selon l’infographie faite par le Washington Post, les mineurs seraient les principaux consommateurs d’alcool au travail.

18% d’entre eux consomment beaucoup d’alcool sur leur lieu de travail, par beaucoup il faut comprendre 5 verres d’alcool ou plus en une seule fois au cours des 30 derniers jours. Un constat alarmant puisqu’ils sont plus nombreux que les 17% d’ouvriers du bâtiment ou les 12% de gérants d’hôtels ou de restaurants qui consomment beaucoup d’alcool.

Ce constat serait du à la « surreprésentation » d’hommes jeunes n’ayant pas ou peu fait d’études supérieures, dans ces trois professions.

Néanmoins l’enquête révèle un point positif non négligeable, les professeurs ne seraient que 5% à faire cours ivres à leurs élèves.

Qui sont les personnes qui se droguent le plus ?

Pour ce qui est de la prise de drogues, les personnes recensées en tant que « consommateur de drogue au travail » ont toutes reconnu avoir consommé au moins deux joints au travail au cours des 30 derniers jours.

Dans cette catégorie ce sont les gérants d’hôtels ou de restaurants qui sont en tête avec 19% des professionnels de se secteur qui assument leur consommation de drogues au travail, contre 13,5% des artistes et des créatifs de l’industrie du divertissement et enfin 12% des managers.

Les bons élèves restent encore les professeurs et les politiciens qui sont les moins susceptibles de consommer des substances illicites au travail.