Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Témoignage : job dans une venta à la frontiè...

Témoignage : job dans une venta à la frontière espagnole

Habitant au Pays-Basque et à 10 minutes de la frontière espagnole, Quentin 21 ans, a décidé de trouver un emploi de l’autre côté de la frontière afin de pratiquer l’espagnol plus souvent. Il y travaille tous les week-ends dans une venta qui vends alcools, cigarettes et gâteaux.

Publié le 30 Novembre 2011 à 17h37 | | 1 avis

Témoignage : job dans une venta à la frontière espagnole

Comment as-tu trouvé cet emploi ?

« Par le bouche à oreille, j’ai discuté avec un ami de mes parents de ma recherche d’emploi. Ce dernier travaille souvent avec l’Espagne donc connait beaucoup de monde. Il m’a proposé d’essayer de me trouver un emploi là-bas. J’ai dit oui sans hésiter. Je savais que ça allait m'aider à devenir bilingue et ainsi m'aider à avoir de maeilleur note et de passer mes examens d'espagnol sans trop de soucis. »

Es-tu bilingue ?

« J’apprends l’espagnol depuis le collège et je me débrouillais pas trop mal quand j’ai commencé ce job. Bien évidemment un bon niveau d’espagnol à l’école, ne veut pas dire un bon niveau d’espagnol dans la vie de tous les jours. Mais au bout de 15 jours, je n’ai plus eu aucun problème pour m’exprimer. »

Tu as eu le droit de travailler en Espagne, ou il a fallu faire des démarches particulières ?

« Non je n’ai pas eu de démarches particulières car la société était française, de plus avec les travailleurs européens c’est les mêmes conditions que pour un travailleur espagnol. Je touche 9€ de l’heure pour compenser le trajet et je reste s’il faut plus longtemps les jours où il y a du monde. Je m’adapte à leur besoin et du coup ils compensent par le salaire. Je trouve que c’est un très bon compromis ! »

Tu fais quoi exactement ?

« Je fais la vente en direct avec les clients qui sont autant français que espagnol à cause de la proximité de la frontière. Je mets en rayon quand il n’y a personne à la caisse et je fais les inventaires à la fin du service. Je travaille environ 8h à 8h30 par jour les week-ends. Là je vais travailler pour les vacances de Noel pour me gagner une belle petite somme car je ferais peut être un peu plus de 8h par jour à cause du besoin et de la demande. »

Les avis sur cet article
raymond

20 / 20

Il à du avoir beaucoup de clients français à la frontière ! ha ha ha
Par

raymond

- le 07 Décembre 00h50
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis