Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une rentrée universitaire toujours plus chère

Une rentrée universitaire toujours plus chère

01 Septembre 2009 à 00h00 | | 0 avis

Une rentrée universitaire toujours plus chère

Le coût de la rentrée universitaire s’annonce en hausse. De l’ordre de 3 % à 3,2 % selon les rapports publiés séparément du syndicat étudiant Unef et de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage). En cause, l’augmentation des dépenses de logement et des frais obligatoires.

Rapport sur le “Panier de l’étudiant”

La rentrée étudiante s’annonce chère pour l’année universitaire . Le syndicat étudiant Unef a rendu public son rapport sur le « Panier de l’étudiant » 2009-2010. Résultat : une hausse de 3 % environ. Un « trou » dans le porte-monnaie dû en partie aux hausses des dépenses obligatoires. En tête de liste, le logement, avec des loyers revus à la hausse de 8,3 % pour Paris et 3,3 % dans le reste de la France. Viennent ensuite les frais dits obligatoires, comme les coûts d’inscriptions (+2 %), la cotisation à la sécurité sociale étudiante (+1,5 %) ou les frais de restauration.

Rapport sur le coût de la rentrée

Malgré la baisse du budget de l’alimentation et des fournitures, les augmentations ne sont pas compensées. Dans ce contexte, la Fédération des associations générales étudiantes (Fage) s’allie à l’Unef pour dénoncer ces conditions. Cette dernière a aussi publié un rapport sur le coût de la rentrée. Le document souligne les disparités grandissantes entre la province et l’Île de France. Ainsi, le budget du mois de rentrée s’élève à environ 3 054 € pour un étudiant parisien et 2 472 € pour un étudiant en province. Soit une augmentation de 4,1 % pour la capitale contre 1,95 % ailleurs en France.

Les mesures pour la rentrée prochaine

Ainsi, la Fage réclame à Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, « d’ouvrir le dialogue avec les organisations étudiantes »1. Ils proposent dix mesures à mettre en place pour la rentrée prochaine. Notamment le gel du prix du ticket de restauration universitaire (fixé aujourd’hui à 2,85 €) et la mise en place d’une allocation de rentrée de 400 € destinée aux étudiants de classe moyenne. L’Unef, de son côté, demande notamment une revalorisation de 10 % du montant des bourses pour 2009 « afin de rattraper la baisse continue des valeurs des bourses depuis 2001 »2.

Le ministère de l’enseignement supérieur a indiqué mardi 18 août à l’AFP, que le coût de la rentrée pour les étudiants sera « globalement stable par rapport à l’an dernier », se basant sur les chiffres de l’Insee. S’agissant du logement, le ministère a rappelé la « stagnation » des loyers dans le parc CROUS et le « très fort ralentissement » dans le parc privé en 2009.

Stéphanie Perrin

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis