Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

En 2014, être étudiant coûte de plus en plus...

En 2014, être étudiant coûte de plus en plus cher

La rentrée approche à grands pas. Logement, transport, sécurité sociale, nourriture, frais de scolarité... Les dépenses se multiplient en septembre ! Une enquête de l'Union nationale des étudiants de France (Unef) annonce une hausse de 2% dans le budget des étudiants pour la rentrée 2014. Zoom sur ces prix qui grimpent...

18 Aout 2014 à 16h26 | | 0 avis

En 2014, être étudiant coûte de plus en plus cher

Se loger coûte cher

La hausse du prix de la vie étudiante touchera plus de 2,4 millions d'étudiants français à la rentrée 2014. D'après l'enquête annuelle du principal syndicat étudiant (l'Unef), un étudiant devra débourser plus de 800 euros par mois en moyenne (logement compris). Le coût du logement est particulièrement pesant, il représente 55% du budget.

D'après l'enquête de l'Unef, les prix des loyers ont subi une hausse de 3,1% en région parisienne et de 1,7% en province. Malheureusement, le nombre de places en cités et résidences universitaires est insuffisant. Seuls 8% des étudiants y ont accès.


Quelles sont les autres dépenses revues à la hausse ?

Le coût des transports sont aussi un poids pour les étudiants qui sont parfois obligés de se déplacer en transports en commun. Paris se place à la tête du classement avec 461 euros par an de frais de transports pour trois zones seulement. A Dijon, un étudiant dépensera environ 291 euros pour un abonnement annuel. Il faut compter près de 288 euros par année scolaire pour les transports à Lyon et 216 euros à Grenoble. Les étudiants à Toulouse sont les plus chanceux avec 100 euros de frais de transports en moyenne.

Quant aux autres dépenses obligatoires des étudiants, l'assurance maladie a décidé d'augmenté de 2 euros le coût de la cotisation annuelle de la sécurité sociale étudiante. Les frais d'inscriptions subissent également une légère hausse retenue à 0,7%. Et ce n'est pas tout, les tickets restaurant augmenteront de 1,6% à la rentrée 2014. Quelques euros de plus qui se cumulent et qui ont de quoi inquiéter les étudiants les plus modestes...


La solution choisie par les étudiants : le salariat

Certains étudiants n'ont pas d'autres choix que de travailler pour financer leurs études. Seulement 18,5% des étudiants exerçaient un travail à temps plein en plus de leurs études en 2006, ils sont aujourd'hui près de 30%.

L'Unef dénonce fermement tous les frais imposés aux étudiants de l'enseignement supérieur qui les obligent à travailler et parfois à mettre en péril leurs études. Néanmoins, le point positif pour cette rentrée, c'est la revalorisation des bourses !

Léa Bouillet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis