Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Prêt étudiant : tout savoir avant de s'engager

Prêt étudiant : tout savoir avant de s'engager

Les vacances sont enfin là et elles sont synonymes de détente. Mais c'est aussi l'occasion pour les étudiants de préparer la rentrée. Et pour certains, c'est aussi le moment de s'intéresser aux modalités des prêts étudiants. Car les études coûtent cher et un prêt peut s'avérer être une bonne solution sur le long terme. Mais il ne faut pas s'engager à la légère. Voici tout ce qu'il faut savoir.

17 Juillet 2014 à 16h15 | | 0 avis

Prêt étudiant : tout savoir avant de s'engager

Définition

Il faut déjà savoir ce qu'est un prêt étudiant avant de considérer cette option. Sachez qu'il s'agit d'un prêt accordé aux étudiants dans le but de poursuivre leurs études. Il peut servir à financer l'école, le logement, le matériel nécessaire et même les dépenses quotidiennes. La différence avec un prêt classique est que l'étudiant ne commencera à le rembourser qu'une fois entré dans la vie active


Combien négocier et à quel taux ?

Un prêt étudiant peut avoir une durée très variable en fonction de la durée du cursus suivi. Les montants accordés dépendent alors de beaucoup de critères. Tout d'abord, comme pour un prêt classique, la banque s'assure des capacités de remboursement de l'emprunteur. Ainsi, les banques prêtent plus facilement aux étudiants des grandes écoles qu'aux étudiants rentrant à l'université. Ce qui joue également pour négocier son montant, c'est le besoin de l'étudiant. Les formations en grandes écoles coûtant plus cher, ces étudiants là pourront faire des demandes plus élevées. Pour entrer en faculté, les besoins sont bien inférieurs, le montant sera donc plus modeste.

Les taux des prêts étudiants sont globalement plus avantageux que les taux des prêts classiques. Ils se trouvent souvent entre 1,9% et 4,45%. Là encore, les étudiants des grandes écoles peuvent bénéficier de taux plus attractifs car ils ont une capacité de remboursement plus grande à la sortie de leurs études. Il existe également des prêts à taux 0 pour des petites sommes qui peuvent servir de manière très ponctuelle.


Le différé, qu'est-ce que c'est ?

Le différé correspond au laps de temps pendant lequel l'étudiant ne rembourse pas le prêt. Souvent, il coïncide avec la fin des études. Par exemple, si le cursus suivi dure 5 ans, le différé sera de 5 ans également et l'étudiant commencera à rembourser son prêt la 6ème année. Il y a deux types de différés qui peuvent être choisis par l'étudiant : le différé total ou partiel. Le différé total donne la possibilité à l'étudiant de ne rien rembourser pendant cette période. Le différé partiel consiste à ne payer que les intérêts. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la deuxième solution permet d'alléger considérablement la somme totale du prêt.


Et la caution ?

Il est évident que vu le statut instable d'un étudiant, la banque va vouloir minimiser le risque. Elle va donc probablement vous demander une caution. Vos parents, s'ils ont des revenus suffisants, peuvent se porter caution pour vous. Dans le cas contraire, l'Etat a mis en place un système de garantie qui couvre les prêts jusqu'à 15 000€.

Chloé Lucas 

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis