Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Précarité étudiante : un numéro d'urgence, ...

Précarité étudiante : un numéro d'urgence, mais pas d'augmentation des bourses

Des rassemblements contre la précarité étudiante ont eu lieu dans plusieurs villes françaises la semaine dernière, et la colère des étudiants a grondé sur les réseaux sociaux après la tentative de suicide de l'un d'entre eux. La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a réagi en annonçant de nouvelles mesures contre la précarité étudiante.

Publié le 19 Novembre 2019 à 18h06 | | 0 avis

Précarité étudiante : un numéro d'urgence, mais pas d'augmentation des bourses

« Il reste chaque année un peu plus de 15 millions d’euros d’aides d’urgence non consommées », a affirmé Frédérique Vidal le 19 novembre au micro de RTL. Ces aides spécifiques sont destinées aux étudiants en situation de précarité, qui semblent pourtant ne pas y avoir accès : seuls 50 000 étudiants en font la demande, selon la ministre, sur les 125 000 concernés par une situation de précarité (chiffres de l’Observatoire de la vie étudiante). « Ça signifie que c’est trop compliqué », admet Frédérique Vidal. Elle a annoncé vouloir mettre en place un numéro d’appel d’urgence dès la fin de l’année, afin de permettre aux étudiants qui le souhaitent d’obtenir ces informations. Ce numéro permettra aux jeunes concernés « d’avoir accès à une assistante sociale ».

➜ À voir aussi : Précarité étudiante : des rassemblements organisés devant les CROUS

 

Pas de revalorisation des bourses pour les étudiants, mais une trêve hivernale

« Nous venons de mettre 46 millions d’euros supplémentaires » dans les bourses étudiantes, a indiqué Frédérique Vidal sur RTL, sous-entendant ainsi qu’il n’y aura pas de revalorisation des bourses étudiantes cette année. « 5,7 milliards d’euros en tout sont consacrés aux aides étudiantes », a-t-elle ajouté.

Quant aux cités universitaires, elles pourraient dès maintenant bénéficier d’une trêve hivernale. Jusqu’à présent, ce n’était pas le cas, puisqu’elles n’étaient pas incluses dans le droit commun. En outre, la ministre a reconnu « un problème de concentration des jeunes dans les métropoles et de hausse des loyers ». Frédérique Vidal a également évoqué la possible inclusion des étudiants dans le futur revenu universel, sur lequel le gouvernement travaille actuellement.