Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant paye une amende rien qu'avec des c...

Un étudiant paye une amende rien qu'avec des centimes !

Un étudiant américain de Caroline du Nord a payé une amende de 110 dollars rien qu’avec des petites pièces. Voilà une façon assez inédite de protester contre un système qu’il jugeait injuste. Il voulait protester sur le fait que l’université ne recevait que 20% de l’amende.

15 Juillet 2015 à 09h21 | | 1 avis

Un étudiant paye une amende rien qu'avec des centimes !

Un paiement pour le mois insolite

C’est une histoire vraiment insolite. L’histoire de ce jeune étudiant de l’université de Caroline du Nord qui a décidé de payer une amende de 110 dollars seulement en pièce de centimes. Une manière plutôt insolite de protester vous en conviendrez !

Stephen Coyle a été contacté par les services de parking de l’université de Charlotte pour payer une amende de stationnement. Le jeune étudiant a eu la surprise d’apprendre qu’en fait 20% seulement de l’amende allait à l’université. Alors que la majorité de la somme allait dans la poche de l’état pour financer les écoles publiques locales.

« Je suis bien conscient que les écoles publiques ont besoin de personnes pour les financer. Mais je ne pense pas que ce soit au corps étudiant de combler ces déficits financiers » S’est-il ainsi exprimé

Un geste de protestation

Alors en signe de protestation, l’étudiant s’est rendu dans 3 banques différentes pour récupérer 110 dollars en petite monnaie. Ce qui représente un total de 11 000 pièces ou près de 27 kilos de centimes.

Il a donc rempli près de 3 sceaux avec les centimes et s’est rendu avec au service de parking de l’école. Coyle raconte que puisque ces centimes sont une monnaie légale, le bureau n’avait d’autre choix que de les accepter.

Il raconte que pendant près de 3 heures et 40 minutes, il a regardé 2 employés compter les centimes.

« Je me suis immédiatement excusé lorsque je leur ai donné les pièces, en disant que cela faisait partie d’une protestation que je menai » Dit-il. "Cela ne leur posait pas de problèmes. La seule personne qui l’a plutôt mal pris c’était leur manager ».

Une revendication forte

Coyle revendique le fait que cet argent reste au sein de l’université. Il espère que dans le futur, ce statut qui fait perdre 80% de l’argent des amendes à l’université, va disparaître. Surtout que des bâtiments de l’université sont en piteux état, notamment des sièges manquants, des trous dans le plafond etc.…

« Si l’université n’a pas un financement adéquat pour garder en état même le campus, pourquoi est-ce que l’argent quitte l’école ? Dit Coyle. On devrait réinvestir cette somme dans notre propre campus et ne pas la considérer comme une source de revenu".

L’université a approuvé l’initiative de l’élève via un communiqué. « L’université apprécie l’intérêt et l’initiative de l’élève dans sa volonté d’en savoir plus sur le fonctionnement du gouvernement ».

L’étudiant a même lancé une campagne de Gofundme et sur les réseaux sociaux pour supporter son combat. Il cherche à lever de l’argent pour aider les organisations d’étudiants.

Les avis sur cet article
toto

4 / 20

Re-bonjour, en fait, c'est un imparfait (remplacez par la première personne du pluriel : que nous menions). Cordialement,
Par

toto

- le 15 Juillet 18h12
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis