En ce moment :

Préparez votre séjour à l'étranger : pensez à votre assurance santé !

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Création d'un SMIC pour les jeunes ?

Création d'un SMIC pour les jeunes ?

De plus en plus de jeunes de moins de 25 ans se retrouvent au chômage après avoir effectué un travail rémunéré au SMIC. L'idée serait alors de créer un revenu, proche du SMIC, mais dédié spécialement aux jeunes pour lutter contre le chômage.  

04 Avril 2014 à 15h10 | | 0 avis

Création d'un SMIC pour les jeunes ?

Une réduction du SMIC chez les jeunes permettrait a priori de favoriser leur insertion sur le marché du travail, surtout pour les ceux qui sont peu diplômés et sans expérience. 

Un smic special "jeunes" ? 

Beaucoup de jeunes, à côté de leurs études ou non, exercent des "petits boulots". Ces jobs pourraient bientôt ne plus être rémunérés au smic. Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance, le SMIC, serait trop élevé chez les jeunes et ne faciliterait pas leur insertion professionnelle. Pascal Lamy, l'ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, l'OMC, et proche de François Hollande, évoque donc l'idée de réduire le SMIC mais seulement pour les jeunes afin de lutter contre le chômage qui s'abat sur cette génération. 

Le gouvernement français avait déjà tenté en 1994, d'élaborer un revenu pour les jeunes, en espérant inverser la courbe du chômage. Comme le souligne Le Figaro, Edouard Balladur avait essayé de créer un Contrat d'insertion professionnel, le CIP, pour les jeunes de moins de 26 ans sans diplôme. Ils touchaient alors à cette époque 80% du SMIC. Sans grande surprise cette réforme n'avait pas tenue très longtemps.


24% des moins de 24 ans sont au chômage

Parmis les "smicards", les jeunes de moins de 25 ans tombent bien plus vite dans la spirale infernale du chômage que les autres. En France, 24% d'entre eux sont aujourd'hui au chômage... Effectuer une ristourne sur le SMIC ne suffirait pas à diminuer le nombre de jeunes chômeurs. Il faudrait également adopter une politique pour renforcer l'apprentissage chez les jeunes et mettre en place un véritable système d'accompagnement pour aider les jeunes demandeurs d'emploi. 

L'idée d'un salaire minimum progressif en fonction de l'âge est déjà envisagé dans plusieurs pays. L'Angleterre et les Pays Bas, par exemple, sont séduit par cette idée. Ils continueraient à favoriser les "petits boulots" chez les jeunes ce qui par la suite améliorerait leur insertion dans le monde du travail. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis