Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

20% de moins pour le budget des universités

20% de moins pour le budget des universités

Les universités françaises risquent de se retrouver dans l’incapacité de payer les salaires, alors qu’on apprend la diminution d’une dotation de 20 %. L'état promet que la situation rentrera dans l'ordre courant novembre.

03 Novembre 2014 à 15h20 | | 0 avis

20% de moins pour le budget des universités

Les présidents de facultés sont inquiets et s’interrogent sur leur capacité à payer leurs employés. En effet, les universités viennent de recevoir la dernière partie de leur dotation pour 2014 et à la surprise générale celle-ci est amputée de 20%. Le fonctionnement des universités, est en grande partie financé par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Jean-Loup Salzmann le président de la CPU (Conférence des présidents d’université) appelle à une « extrême vigilance » dans un contexte économiquement tendu et où l’état est à la recherche de nouvelles économies.

Le reste devrait arriver en Novembre

Cependant, la DGESIP (Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle) assure que la situation devrait rentrer dans l’ordre d’ici les prochains jours et que les 20 % manquants seront bel et bien versés. Si ce n’était pas le cas, Jean-Loup Salzmann explique que ce serait «  plus des deux tiers des universités qui seraient dans le rouge ». Outre cette éventualité, ce problème risque pour le moment de pénaliser les universités les plus faibles financièrement :  « Les salaires de décembre doivent être ordonnancés dans les jours qui viennent. Certains établissements pourraient se trouver dans l’impossibilité technique de le faire, faute de disposer des fonds suffisants » s’inquiète-t-il.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis