Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les conséquences des difficultés financières...

Les conséquences des difficultés financières sur les études

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche a mené une étude sur les difficultés budgétaires des étudiants. Les conséquences se font sentir dans les études, que ce soit au niveau des résultats ou des choix d'orientation.

27 Aout 2014 à 15h37 | | 0 avis

Les conséquences des difficultés financières sur les études

Un quart des étudiants de première année ont des problèmes financiers

12 000 bacheliers ont été suivis de 2008 jusqu'à leur première année d'études supérieures. A partir des résultats, un « score de difficultés financières » a été établi. Ce sore prend en compte de nombreux facteurs, parmi lesquels le milieu social d'origine, le job étudiant existant ou non, le niveau de diplôme des parents, l'aide de la famille ou non etc...

Tous les ans, quatre étudiants sur dix bénéficient d'une bourse ou d'une allocation d'étude. Néanmoins, un quart des bacheliers ont des problèmes d'argents lors de leur première année d'études supérieures. On passe à plus d'un tiers en quatrième année.


Des conséquences sur le niveau scolaire et l'orientation

L'étude a permis de noter que le niveau scolaire est moins élevé chez les jeunes en difficultés financières. Et pour preuve : 56% des étudiants ayant des problèmes d'argent passent en bac +2 contre 65% de l'ensemble des étudiants. 17% ne poursuivent pas leurs études, contre 6% de l'ensemble des étudiants.

La situation financière a une très grande influence sur les choix d'orientation ainsi que sur l'ambition des étudiants. D'après l'étude, les jeunes qui rencontrent des difficultés budgétaires se tournent beaucoup moins vers des formations longues et sélectives. Très peu choisissent des écoles en bac +5, des études de médecine ou encore des classes préparatoires.


Les ressources des étudiants

L'aide de la famille dans le budget étudiant diminue au fur et à mesure du prolongement des études. 82% des étudiants en première année se font aider par leurs parents, il n'en reste que 77% en quatrième année. La proportion reste tout de même élevée.

Les difficultés budgétaires obligent souvent les étudiants à travailler, ainsi, 41% d'entre eux ont un job étudiant en première années et 55% en quatrième année. Cependant, il faut savoir qu'un travail régulier de plus de 16 heures par semaine réduit considérablement les chances de réussite aux examens.

Léa Bouillet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis