Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

70% des jeunes incapables d'évaluer le montant...

70% des jeunes incapables d'évaluer le montant d'une assurance de prêt immobilier

La compagnie d’assurances April a commandé une étude Ifop réalisée auprès de plus de mille jeunes sur leur connaissance des prêts et crédits immobiliers. Un constat majeur s’en dégage : les jeunes sont dans le flou et n’y comprennent pas grand-chose.

Publié le 09 Mars 2015 à 10h54 | | 0 avis

70% des jeunes incapables d'évaluer le montant d'une assurance de prêt immobilier

Les jeunes mal informés sur l’assurance de prêt, peinent à diminuer leurs frais

L’assurance de prêt immobilier ? Les jeunes ne voient pas de quoi il s’agit et pourtant tout emprunteur se doit d’en souscrire une pour obtenir un crédit auprès d’une banque. De quoi pénaliser 27% de ces jeunes dans leurs prochaines démarches…

30% des jeunes interrogés dans cette enquête sont persuadés que l’assurance de prêt immobilier serait facultative. Alors certes, il n’existe pas de loi obligeant à contracter une telle assurance, néanmoins, la majorité des banques la réclament afin de s’assurer du remboursement du capital en cas de difficultés financières de l’emprunteur.

70% des jeunes sont incapables d’évaluer le moment de l’assurance de prêt immobilier pour un emprunt de 150 000€ sur 20 ans. Pour information, cette somme est comprise entre 5 520€ et 12 600€.

78% des jeunes veulent faire jouer la concurrence pour baisser les prix de leur assurance… mais 85% souscrivent finalement à cette assurance dans leur propre banque. Sans doute les jeunes préfèrent-ils menacer pour négocier mais rester dans le confort offert par leur banque pour ne pas multiplier les contrats. Certains (38%) pensent aussi qu’il serait possible que la banque refuse leur assurance de prêt si elle n’était pas contractée au sein de son établissement.

Conclusion de cette étude : en tant que jeunes sur le point de contracter un emprunt immobilier, pensez à vous renseigner sur les assurances et à faire jouer la concurrence pour diminuer vos coûts !

Infographie assurance de prêt jeunes

Une enquête à retrouver intégralement sur le site d'April : http://www.april.fr/informations/infographie-les-jeunes-primo-accedants-et-l-assurance-de-pret