Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

24 000 euros pour les études d'infirmier de l'...

24 000 euros pour les études d'infirmier de l'AP-HP, les étudiants dénoncent cette hausse

Les étudiants infirmiers de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) dénoncent une hausse conséquente de leurs frais de scolarité et manifesteront leur mécontentement le jeudi 18 décembre.

10 Décembre 2014 à 11h41 | | 0 avis

24 000 euros pour les études d'infirmier de l'AP-HP, les étudiants dénoncent cette hausse

Les élèves en écoles d’infirmiers ont eu droit à une très désagréable annonce quant à leurs budgets pour payer leurs frais de scolarité.

24 000 euros pour trois ans d’études d’infirmier

C’est le siège de l’AP-HP qui a pris la décision d’augmenter ces frais les passant ainsi à 8 000 euros par an et par étudiant. Ce sont les directeurs des Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) qui ont été chargés d’en informer les élèves. Les études d’infirmier se déroulant sur trois années, il faudrait donc compter sur un budget total de 24 000 euros pour atteindre cette profession. Les élèves ne payent déjà pas tous les mêmes frais en fonction de la région où sont situés les IFSI, cette nouvelle hausse de l'AP-HP n'est donc pas supportée.

Cependant, cette mesure n’aura pas d’impact sur tous les étudiants mais sur ceux qui n’entrent pas dans le cadre des subventions du Conseil régional ou du financement institutionnel par Pôle emploi ou la formation professionnelle a ainsi expliqué le site inflib.com consacré aux informations et services pour infirmiers libéraux.

Selon ce même site, ces nouveaux frais de scolarité pourraient bien être rétroactifs pour les étudiants qui sont actuellement en deuxième et troisième année, ceux-ci devraient donc se préparer à régler une lourde note de 24 000 euros pour payer leurs années d’études.

Les étudiants de l’IFSI de l’AP-HP estiment que cette mesure a été prise arbitrairement et appellent donc à la mobilisation le jeudi 18 décembre à 13h, devant le siège de l’AP-HP en plus de leur pétition.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis