Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

USA : une université forme des « cyber ninjas »

USA : une université forme des « cyber ninjas »

Depuis 2001, l’université de Tulsa, aux Etats-Unis, propose un cursus pour apprendre à lutter contre les cyber attaques. C’est ce que nous révèle un article du Figaro.

14 Décembre 2012 à 10h22 | | 0 avis

USA : une université forme des « cyber ninjas »

Le programme « cyber force »

Cela fait quelques années maintenant que l’université de Tulsa dans l’Oklahoma propose un programme « cyber force ». Les élèves sont choisis parmi les étudiants hackers et sont formés pendant deux ans. Deux années au cours desquelles ils vont apprendre à espionner le cyber espace, hacker des réseaux, créer des virus et craquer des mots de passe. Les étudiants ainsi formés sont quasi certains de trouver un emploi. En effet, depuis 2001, ce sont 260 étudiants qui sont sortis de ce programme et ont été recrutés soit par la CIA, soit par le FBI ou encore par l’Agence de Sécurité Nationale (NSA).

Ce sont donc plus de 10 millions d’euros qui ont été investis en 10 ans par la Fondation nationales des sciences, rattachée à la NSA, dans ces formations de « cyber guerriers ». Car, aux Etats-Unis, la crainte de cyber attaques est très forte. Le secrétaire de la Défense, Léon Panetta, a expliqué au mois d’octobre dernier que les hackers pouvaient couper le système financier ou le réseau électrique.


Pendant ce temps-là, en France

En France, c’est en 2009 qu’a été créée l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (Anssi). Son but est de prévenir les cyber attaques contre l’Etat. L’Anssi recrute beaucoup. Elle comptait 100 personnes en 2009 et en compte aujourd’hui 260 avec pour objectif d’atteindre les 350 employés en 2013. Car la France a déjà été attaquée. Ce sont près de 150 ordinateurs du ministère de l’Economie et des Finances qui avaient été infiltrés par des hackers. Ils voulaient obtenir les dossiers de la présidence française du G20.

Contrairement aux USA, la formation des futurs « cyber protecteurs » n’est pas offensive. A l’Epita, une école d’ingénieurs en informatique, les étudiants sont formés à un rôle défensif, à détecter les vulnérabilités du système et à les corriger et pas à attaquer.

 

Crédit photo: © Somal

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis