Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Université de Nantes : l'établissement condam...

Université de Nantes : l'établissement condamne fermement l'incitation à la haine

Suite aux dégradations dont ont fait l’objet deux campus de la faculté de Nantes, l’université a condamné fermement hier dans l’après midi les séries de tags à caractère raciste à travers un communiqué publié sur le site internet de l’université de Nantes.

11 Février 2015 à 09h55 | | 0 avis

Université de Nantes : l'établissement condamne fermement l'incitation à la haine

L’université de Nantes réagit à travers un communiqué de presse

Lundi en arrivant au campus, certains étudiants ont pu découvrir avant les autres des tags incitant à la haine sur le bâtiment qui abrite l’institut de la sociologie. Des dégradations racistes et islamophobes qui ne sont pas passées inaperçues même sur les réseaux sociaux. L’université de Nantes a donc réagi à travers un communiqué publié le 10 février sur le site internet de l’établissement d’enseignement supérieur, dans lequel elle « condamne fermement » les propos incitant à la haine mais aussi les dégradations dont à fait l’objet le campus en début de semaine entre le 8 et le 10 février. Elle rappelle également que le campus de l’université de Nantes est un lieu de travail ainsi qu’un lieu de vie pour l’ensemble des étudiants et du personnel du site.

« Des sanctions disciplinaires exemplaires » promet l’université

Elle revient notamment sur le fait que ses incidents ont de mauvaises répercutions sur les conditions de travail du personnel et donc de la réussite de leurs étudiants. L’université annonce également le dépôt d’une plainte pour « dégradation de bien public et incitation à la haine ». Néanmoins le campus devrait être plus surveillé et le ou les auteurs de ses tags se verront infliger « des sanctions disciplinaires exemplaires ».

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis