aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'université d'Evry se mobilise contre l'expul...

L'université d'Evry se mobilise contre l'expulsion d'un étudiant

L’université d’Evry se mobilise contre l’expulsion du jeune algérien Khirreddine Kati, selon une information du site essonneinfo.fr. Le jeune étudiant aurait jusqu’au 28 février pour quitter le territoire français sur ordre de la préfecture de Bobigny. Des amis mais aussi le président de l’université d’Evry se sont mobilisés pour empêcher qu’il ne soit expulsé vers son pays natal l’Algérie.

16 Février 2015 à 11h31 | | 0 avis

L'université d'Evry se mobilise contre l'expulsion d'un étudiant

Le jeune étudiant diplômé d’un master installé depuis 3 ans

Khirreddine Kati, jeune étudiant à l’université d’Evry Val d’Essonne (UEVE) depuis 2012 a reçu le 26 janvier dernier une obligation transmise par la préfecture de Bobigny de quitter le territoire français sous 30 jours. Suite à cet avis d’expulsion, toute la communauté étudiante mais aussi enseignante de l’UEVE s’est mobilisée pour lutter contre l’expulsion de leur « ami », « camarade de classe », ou aussi « élève ». Deux autres jeunes amis du jeune étudiant algérien ont alors créé un comité de soutien pour l’aider dans ses démarches. « C’est une triste réalité, mais il faut se battre pour que ces personnes-là puisse rester », s’indigne Nathan, un jeune étudiant issu de la même promotion que Khirreddine.

Une pétition contre l’expulsion de l’étudiant, signée par plus de 1100 personnes

Aidé par Philippe Pascot, directeur de la Halle du Rock à Evry, les jeunes étudiants à la tête du comité de soutien pour l’étudiant Khirreddine Kati ont fait circuler une pétition qui réunie aujourd’hui prêt de 1100 signatures depuis sa mise en ligne vendredi 6 février dernier. Le 13 février dernier c’est le président de la faculté d’Evry, Patrick Curmi, qui apporte son soutien à l’étudiant, « j’ai écrit une lettre au préfet de Seine-Saint-Denis, pour plaider la cause de cet étudiant », explique le nouveau président de l’université, élu depuis peu. « Il est intégré au niveau de ses études, il a de la famille en Seine-Saint-Denis et il participe à la vie de l’université », pousuit le Patrick Curmi.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis