Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Université du Havre: les deux tricheurs présu...

Université du Havre: les deux tricheurs présumés en garde à vue

Deux étudiants en droit de l’université du Havre avaient, vraisemblablement, rendu deux copies qui comportaient beaucoup de similitude. Leur professeur avait alors alerté les services de police au lieu d’alerter la commission disciplinaire de l’université uniquement. Les deux étudiants ont passé, hier, plusieurs heures en garde à vue pour répondre aux soupçons de triche qui pèsent sur eux.

19 Février 2015 à 11h36 | | 0 avis

Université du Havre: les deux tricheurs présumés en garde à vue

Deux étudiants en garde à vue pour répondre aux soupçons de triche

Le 13 février dernier, digischool vous rapportait l’information concernant deux étudiants de l’université du Havre qui avait été dénoncé par leur professeur de droit et directeur du département Droit de l’université. Les deux jeunes étudiants ont été détenus en garde à vue hier, pour répondre aux soupçons de triche qui pèsent sur eux. Le premier étudiant a été placé dans la matinée alors que le second a été placé dans l’après midi. Ils sont néanmoins sortis tous les deux du commissariat en début de soirée, selon le Parisien.

La fraude aux examens est une infraction pénale

Le directeur du département Droit de l’université du Havre avait expliqué avoir fait son devoir en indiquant à la police une fraude qui est une infraction au code pénal. Une décision largement contesté par le syndicat étudiant Unef (Union national des étudiants français) qui regrette que le professeur n’est pas simplement prévenu les instances disciplinaire internes de l’université pour que les étudiants, si la triche est avérée, puisse être sanctionné par l’établissement. Le président de l’université avait également jugé exceptionnel se genre d’intervention de la police dans les affaires de tricherie.

Les deux étudiants « sous le choc » à la sortie de leur garde à vue

Les deux étudiants, si le parquet décidait de poursuivre l’affaire, risqueraient jusqu’à 3 ans de prison ferme et une amende de 9.000 euros. Un étudiant en droit à Bordeaux avait quant à lui écopé de trois ans de prison ferme. Un rassemblement étudiant a été organisé mercredi soir devant le commissariat dans l’attente de la sortie des deux étudiants gardés à vue. « Ils étaient sous le choc en sortant », a indiqué le président de l’Unef, en précisant également que les deux étudiants étaient en pleurs

La décision du procureur qui consiste à suivre ou pas l’affaire n’est actuellement pas connue.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis