Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Université de Garissa : manifestation de solid...

Université de Garissa : manifestation de solidarité interdite à Dakar

Alyoune Badara Diop, préfet du département de Dakar a interdit une manifestation de solidarité avec l’université de Garissa au Kenya, prévue vendredi, selon une information du comité d’organisation de l’événement.

20 Avril 2015 à 10h59 | | 0 avis

Université de Garissa : manifestation de solidarité interdite à Dakar

Manifestation interdite à Dakar

Le préfet du département du Dakar, a interdit le 16 avril dernier, une manifestation de solidarité pour les 148 morts lors de l’attentat contre l’université de Garissa au Kenya, prévue le vendredi suivant. En cause selon une copie de sa décision transmise à l’autorité administrative, « l’itinéraire retenu empiète sur l’espace universitaire qui relève de la compétence du Recteur de l'université Cheikh Anta Diop ».

Une démarche pacifiste pouvant enfreindre l’ordre public

Sur ce motif, le préfet précise qu’il « ne peut donner suite à notre requête portant sur une procession sur la voie publique », rapporte le comité d’organisation qui explique prendre « cette décision dans le souci de respecter une décision administrative et de ne pas être à l’origine de démarches pouvant enfreindre l’ordre public ».

Mobilisation à Paris

Différentes organisations avaient lancé un appel à la manifestation, et un regroupement pacifiste devait être suivi d’une marche silencieuse vers l’université Cheikh Anto Diop de Dakar. Une manifestation de solidarité vers toutes les victimes de la tuerie de Garissa mais aussi pour « réaffirmer leur engagement contre toute forme de barbarie prônant l’exclusion et l’intolérance et pour un monde de paix, de dialogue et de respect des droits humains ».

A Paris, hier, des manifestants se sont réunis place de la République pour rendre un dernier hommage aux victimes de l’attaque terroriste de l’université de Garissa. La plupart des communautés religieuses monothéistes y étaient notamment représentées, ainsi que de nombreux drapeaux kenyans.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis