Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'université anglaise de St Andrews à fait vi...

L'université anglaise de St Andrews à fait vivre une fausse joie à 760 étudiants

L’université anglaise de St Andrews a fait une belle erreur en envoyant par erreur à plus de 700 étudiants un e-mail qui confirmait qu’ils avaient désormais une place pour étudier dans l’établissement alors qu’en réalité ils figuraient toujours dans les listes d’attentes. Une erreur de manipulation qui a fait vivre a ses 760 étudiants une fausse joie.

Publié le 18 Février 2015 à 14h27 | | 0 avis

L'université anglaise de St Andrews à fait vivre une fausse joie à 760 étudiants

760 étudiants félicités, enfin pas vraiment

L’université anglaise de St Andrews, située sur la côte est de l’Ecosse, aurait commis une erreur monumentale pour 760 étudiants selon une information du site dh.be. En effet, ses étudiants auraient reçu un e-mail leur confirmant qu’une place leur était destinée, une véritable joie pour ses étudiants qui figuraient jusque là sur la liste d’attente. « Félicitations, vous avez décroché une place pour étudier, ici, à l’Université de St Andrews ». Seulement il s’agissait malheureusement pour eux d’une erreur commise par l’université, en réalité aucun de ses étudiants n’étaient pris.

L’université s’excuse pour la fausse joie des étudiants

Une fois que l’université a remarqué son erreur tous les étudiants victimes de cette fausse joie ont été avertis par un autre e-mail de la réalité de leur situation administrative quant à l’heure inscription. « Nous sommes désolé de vous avoir envoyé un mauvais e-mail laissant sous-entendre que nous avions pris notre décision concernant votre candidature », indiquait l’e-mail. Une nouvelle qui n’a pas du faire autant plaisir que la première. L’université a également décidé de mettre en place un service téléphonique pour permettre aux étudiants de « poser toutes les questions qu’ils voulaient ». « Désolée de la fausse joie qu’elle a procurée à certains candidats », s’excuse l’université, qui aura du mal à se faire pardonner par les 760 étudiants victimes de cette « erreur humaine aggravée par la technologie ».

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis