Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Twitter concurrence Facebook dans le coeur des ...

Twitter concurrence Facebook dans le coeur des jeunes

Une nouvelle étude de l'institut Pew le montre : les jeunes maîtrisent de mieux en mieux leur vie privée sur Facebook. Le réseau social au milliard d'utilisateurs a longtemps été décrié pour sa difficile gestion de la confidentialité mais les utilisateurs semblent s'être habitués...

24 Mai 2013 à 11h14 | | 0 avis

Twitter concurrence Facebook dans le coeur des jeunes

Ils partagent plus qu'avant

D'après une étude de Pew publié le 21 mai, les jeunes partagent bien plus d'informations personnelles sur Facebook, comparé à la précédente étude de 2006 : photos d'eux-mêmes, école fréquentée, lieu d'habitation et adresse e-mail sont très fréquemment présents sur le profil Facebook des 12-17 ans. Même le numéro de téléphone portable est de plus en plus partagé publiquement : 20% des jeunes le communiquent sur Facebook, contre 2% en 2006.
92% postent leur vrai nom, 84% leur centre d'intérêt, 82% leur date de naissance, 62% leur situation amoureuse et 24% diffusent des vidéos personnelles. Globalement, les 14-17 ans partagent plus d'infos personnelles que les 12-13 ans. 

Bien sûr, ces résultats nous font nous interroger sur la notion de protection de vie privée. 60% des jeunes interrogés ont rendu leur profil Facebook privé. Les filles sont plus prudentes que les garçons sur ce point : 70% d'entre elles ont un profil privé contre 50% des garçons. Au contraire, les garçons semblent beaucoup moins concernés par cette question : 20% d'entre eux ont un profil totalement ouvert et accessible à tous, contre seulement 8% des filles. 

Concernant cette maîtrise de la confidentialité justement, 61% des 14-17 ans trouvent qu'il n'est pas du tout compliqué de gérer ses paramètres. Seuls 8% des jeunes trouvent que c'est "assez difficile" et 1% "très difficile".

L'utilisateur typique a 300 amis. Toutefois, 74% des 12-17 ans ont déjà supprimé quelqu'un de leur liste d'amis.


Facebook pleure, Twitter rit

Pourtant, si les utilisateurs publient plus qu'il y a 6 ans, ils semblent moins attachés au réseau social qu'à cette époque. D'après l'étude, beaucoup ne continuent à l'utiliser que parce qu'il constitue un élément important de socialisation dans leur vie. 

Les jeunes expliquent que leur enthousiasme décline. En cause, l'augmentation de la présence d'adultes, les "amis" qui partagent trop et les petits drames qui se jouent entre eux et qui les stressent.

Cette perte d'intérêt progressive profite bien sûr aux concurrents du réseau social, et notamment à Twitter. Le nombre de jeunes qui utilisent le site de micro-blogging est passé de 16% en 2011 à 24% cette année ! A la différence de Facebook, un profil public est la norme, explique l'étude. 64% des jeunes interrogés expliquent que leur profil est public, contre 24% qui l'ont rendu privé. En revanche, 12% sont incapables de dire si leur profil est public ou privé. Plus précisément, 21% des garçons ne le savent pas, contre seulement 5% des filles. Il y a encore un peu de travail de ce côté-là. 

Globalement, les jeunes se sentent de plus en plus à l'aise sur Twitter. S'il n'arrive pas encore au milliard d'utilisateurs, il prend doucement le chemin du succès dans le coeur des jeunes ! A croire que bientôt, Facebook sera devenu un site de "vieux"...

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis