Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La Twictée : comment Twitter réinvente la dic...

La Twictée : comment Twitter réinvente la dictée

Un phénomène émerge depuis déjà quelques temps sur la Toile... et dans les écoles primaires ! La twictée, comme son nom l'indique, allie la dictée à Twitter. Surprenant ? Oui, mais efficace !

Publié le 29 Janvier 2018 à 11h26 | | 0 avis

La Twictée : comment Twitter réinvente la dictée

Le système est simple : un enseignant fait faire une dictée à ses élèves et la fait corriger sur Twitter par les écoliers d'une autre classe. Une collaboration innovante, mais surtout un moyen de (peut-être) faire aimer l'orthographe aux enfants, du CP au CM2.

 

Une phrase, un tweet

C'est un concept innovant qui a déjà séduit de nombreuses écoles. Une classe se divise en huit groupes, son enseignant dicte huit phrases. Chaque écolier copie sa dictée, puis, ensemble, les enfants valident la plus correcte selon eux. Ces huit phrases sont ensuite envoyées à une autre classe par le biais de Twitter.

C'est alors à son tour de corriger les phrases, les enfants se concertent et proposent une correction sur le réseau social. Mais pas seulement un corrigé : il s'agit aussi de rappeler une règle d'orthographe, de grammaire ou de conjugaison. On appelle ça un twoutil, une petite leçon de 140 caractères qui sert à éviter d'autres erreurs par la suite. Le format court qu'impose Twitter permet aux élèves de rester concis et de mieux retenir.

Tweet twictée

Tweet twictée

Tweet twictée

➜ À voir aussi : Une dictée par jour : qu'en pensent les enseignants ?

 

La twictée, un progrès éducatif

La dictée traditionnelle peut parfois être ennuyeuse et répétitive pour des écoliers, qui ne retiennent pas toujours les règles et les corrections. Mais, de cette façon, Twitter donne un second souffle à cet exercice vieux comme le monde.

Tout d'abord, les enfants travaillent en groupe. Ils collaborent, échangent et partagent leurs connaissances, leurs acquis, avec les élèves d'une autre classe. Ça en devient presque un jeu. Et qui dit amusement, dit apprentissage.

Grâce à la twictée, les écoliers se corrigent eux-mêmes et apprennent ainsi de leurs erreurs. La correction collaborative : un bon mémo pour ne plus faire de fautes sur le long terme.

Autre très bon point, la note est souvent remplacée par un pourcentage de réussite ! Ce dispositif d'enseignement dans les écoles primaires permet de dédramatiser l'erreur chez les élèves, souvent sous pression dès leur plus jeune âge.

➜ Voir le dossier : Enseignement

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis