Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

3 étudiants musulmans tués sur un campus aux ...

3 étudiants musulmans tués sur un campus aux Etats-Unis

Trois jeunes étudiants américains de confession musulmane ont été abattus dans la nuit de mardi à mercredi à proximité de l’université de Caroline du Nord aux Etats-Unis. L’homme de 46 ans à l’origine du triple meurtre s’est rendu de lui-même à la police de la ville après la fusillade.

12 Février 2015 à 13h33 | | 0 avis

3 étudiants musulmans tués sur un campus aux Etats-Unis

Deux femmes et un homme froidement abattus sur le campus

Dans la nuit de mardi à mercredi, trois jeunes étudiants ont été abattus près de l’université de Caroline du Nord aux Etats-Unis. Un drame encore inexpliqué par l’homme de 46 ans qui s’est rendu à la police un peu après la fusillade dont il était l’auteur. Craig Stephen Hicks aurait abattu chacune de ses trois victimes d’une balle dans la tête.

Les trois victimes, Shaddy Barakat, étudiant en odontologie, Yusor Mohammad sa femme et Razan Mohammad Abu-Salha, étudiante en architecture et design urbain fraichement diplômée, âgés entre 19 et 23 ans, étaient membre de la même famille et habitaient dans un appartement du campus de Chapel Hill. Avant l’arrivée de la police et des services de secours sur les lieux du crime, aucun habitant de l’immeuble où ont eu lieu les meurtres ne s’est rendu compte du drame qui s’était produit. Un quartier essentiellement habité par des étudiants diplômés et des familles, qui ont tous indiqué que « c’était un coin très calme et plutôt sûr, jusqu’à cette nuit ».

Des messages anti-religion postés sur les réseaux sociaux

Le suspect a été incarcéré dans la prison de Durham, après qu’il se soit rendu seul au poste de police pour avouer son triple meurtre. Sur son compte Facebook, l’homme de 46 ans partageait régulièrement des messages athées mettant en cause l’Islam mais aussi d’autres religions. « Etant donné les énormes dégâts que votre religion a fait dans ce monde, je dirais que j'ai non seulement le droit, mais aussi le devoir, de l'insulter », avait-il alors posté.

Les Blancs doivent se désolidariser de ce criminel

Les étudiants, amis et camarades des victimes se sont emparés des réseaux sociaux pour présenter un dernier hommage aux trois victimes du geste fou dont ils ont été les victimes mardi soir. Le hashtag #ChapelHillShooting été classé hier matin en deuxième place des tendances mondiales. D’autres appellent ironiquement les Blancs à se désolidariser du suspect du triple meurtre, comme les musulmans qui se sont désolidarisés des terroristes après les attentats de Paris. Des camarades ont également créés une page Facebook « Our three winners » en mémoire des victimes qui avait la réputation d’être « douces et très gentilles ».

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis