aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les nouvelles méthodes de triche des étudiants

Les nouvelles méthodes de triche des étudiants

Attention, cet article va apparaitre comme le sésame pour certain et comme la pire attitude pour d’autres. Mais puisque l’on est sur un site qui traite de l’ensemble des sujets étudiants, je pense que l’on ne peut pas faire abstraction de ce passage de la vie de (presque) tous les étudiants du monde entier qui ont tous testés des méthodes de triche, bonnes ou mauvaises et qui se sont fait prendre ou non.

30 Mai 2011 à 09h58 | | 1 avis

Les nouvelles méthodes de triche des étudiants

Et surtout, avec la nouvelle technologie, les méthodes de triche sont devenues un « business » soumis à toute épreuve. Elles fleurissent sur la toile et fleurissent dans les cerveaux des étudiants qui savent se montrer, pour une fois, très créatifs. Voici un ensemble de méthodes qui pourraient peut-être vous donner des idées ou bien vous permettre de repérer plus facilement les tricheurs.

Les méthodes de triche high-tech

Il est loin le temps où nous étions surveillés constamment concernant l’utilisation des téléphones portables. Aujourd’hui, dans bien des classes et ce, même parfois pendant les examens, les téléphones portables, baladeurs MP3 et autres objets technologiques sont présents dans les poches (allumés même si cela est strictement interdit), sur les genoux ou bien même carrément sur les tables.

Ils font plus parti du « décor » et côtoient les stylos et les feuilles de brouillon comme si cela était normal. Mais ces petits bijoux sont aussi une mine d’or très précieuse pour les étudiants en quête d’informations. De l’internet en illimité sur lequel on peut se connecter de partout et visiter, même de sa salle d’examens, les sites internet de cours en ligne, les moteurs de recherche et, pour résumer, il y a accès à tout en réalité.

La bonne note est à portée d’un clique. De plus, il est possible d’envoyer un texto à l’un de ses proches pour qu’il nous envoie la réponse ou enfin, de stocker l’ensemble de ses données personnelles (cours, fiches de révisions etc.) directement dans son téléphone et cela devient un jeu d’enfant de trouver la réponse tant recherchée. Ou bien de le prendre en photo.

On n’a plus l’impression de jouer à « Qui vaut gagner des millions ? » et de gagner des points grâce aux jokers que de répondre à des questions de partiels qui clôturent la fin de l’année.

La calculatrice également est un excellent moyen de tricherie, car il est possible d’y entrer un nombre de données très élevé. Autorisée lors de l’épreuve de maths, il est donc inutile d’apprendre par cœur un ensemble de formules qui n’ont pas de sens vu que tout est enregistré.

Bien sûr, ceci n’est pas légal, mais personne ne vérifiera votre calculatrice si vous ne passez pas votre temps avec les yeux rivés à l’écran bien sûr. Et puis, il est fini le temps où l’on passait des heures à enregistrer toutes ces formules à la main ; les calculatrices sont vendues avec des câbles USB qui permettent de tout rentrer en un clin d’œil grâce à son ordinateur.


Ce qu'il faut éviter lors de l'examen

Ne pas s’assoir au premier rang ni au dernier. Ne pas garder les yeux rivés sur son écran. Ne pas avoir une énorme trousse. Ne pas laisser son manteau sur la table. Ces indications semblent être des détails mais les profs ne sont pas nés de la dernière pluie : ils ont une expérience assez longue, ont eux aussi des enfants et eux aussi consultent les sites internet, connaissent les techniques et surtout connaissent les smartphones, les MP3 et les nouvelles montres.

Dans une société où peu importent les moyens tant qu’il y a des résultats, les bonnes techniques sont à assimiler. Essayez de changer de méthodes assez régulièrement sauf si vous êtes véritablement devenu un as dans l’une ou l’autre de ces techniques et que vous êtes vraiment discrets.

Mais si ce n’est pas le cas, afin de ne pas attirer l’attention des profs, révisez régulièrement vos techniques et changez-en. Mais gardez en tête que le meilleur moyen d’avoir des bonnes notes, ce sont les révisions et que travailler vous mènera loin. Tricher ne vous mènera qu’à la fin de l’année avec un bulletin correct. Et surtout, cela prend du temps … que vous pourriez plutôt passer à réviser.

Enfin, renseignez-vous sur les sanctions auxquelles vous vous soumettez lorsque vous décidez de tricher car certaines (ex : exclu de tout examen pendant 5 ans y compris le permis de conduire) sont très lourdes et ne valent vraiment pas la peine de tenter le diable.


Lisez aussi

Les avis sur cet article
Moi

20 / 20

L'exclusion de tout examen pendant 5 ans est très très rarement appliquée... faut vraiment avoir tricher de façon vraiment grave pour se prendre un truc comme ça, genre se faire passer pour quelqu'un, faire une fausse CNI etc. Et encore!!! ils mettent rarement 5ans, en général ils se content de mettre zéro à l'épreuve ou d'annuler toutes les autres épreuves de la session... et hop à l'année prochaine :D
Par

Moi

- le 06 Juin 14h01
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis