Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

3 conseils pour ne pas se fâcher avec son binôme

3 conseils pour ne pas se fâcher avec son binôme

Dans de nombreux cas, on est amenés à travailler par groupes de deux. C'est une opportunité intéressante car le travail à deux reviendra tout au long de la vie professionnelle. Mais c'est aussi un piège car, lors de ses études, le choix de son binôme peut avoir un impact conséquent sur ses notes. Voici donc 3 conseils pour bien travailler en duo. 

02 Avril 2012 à 10h30 | | 2 avis

3 conseils pour ne pas se fâcher avec son binôme

1. Choisir le bon coéquipier

Il y a une vraie alchimie à trouver. Le binôme idéal n'existe évidemment pas, et rien ne sert de chercher quelqu'un qui correspond parfaitement à ses critères. Le mieux reste donc de trouver quelqu'un d'équilibré.

Parmi les compétences qu'on peut attendre de son partenaire de travail, certaines sont plus importantes que d'autres. Bien sûr, il faut qu'il ou elle soit capable de fournir une masse de travail importante : qui voudrait de quelqu'un qui déteste les efforts? Mais il faut aussi que la personne soit ouverte à la discussion. Sinon, c'est braquage assuré en moins de 2 jours !
Enfin, il faut avoir une affinité avec cette personne hors du travail. Si l'on doit passer des heures et des heures avec quelqu'un, autant l'apprécier. Attention: s'il s'agit de votre meilleur ami, assurez-vous de bien vous maîtriser, le risque étant de privilégier les soirées au travail.


2. Faire preuve de patience

Le travail, c'est un peu comme l'amour. Non, ce n'est pas une formule toute faite. Au contraire, le rapprochement est légitime. Dans ce type de relations, il faut pouvoir compter l'un sur l'autre. En conséquence, ne pas enfoncer l'autre à la moindre incartade. Rattraper les erreurs de son binôme est la meilleure chose à faire : un prêté pour un rendu à l'avenir. C'est sur ce cercle vertueux que se forme une bonne entraide.


3. Etre complémentaires

Rien ne sert de vouloir toucher à tout. Bien sûr, il ne faut pas travailler chacun dans son coin, mais il faut aussi éviter de mettre son nez dans tout ce que fait votre équipier. Par exemple, savoir jauger l'importance des différentes tâches. Si vous avez à redire sur plusieurs parties du travail réalisé par votre binôme, autant se concentrer sur les plus importantes. A quoi bon se chamailler sur la couleur de la reliure? 

Voilà, nous n'avons bien sûr pas fait le tour entier de la question, qui mériterait sans doute une thèse de sociologie et de psychologie ! Mais gardez bien à l'esprit ces petits conseils qui feront déjà une bonne base pour réussir vos futures collaborations.

Les avis sur cet article
Lala

20 / 20

Merci ;)
Par

Lala

- le 27 Aout 17h50
Zoro la Pomme rainette

20 / 20

Super article, simple et concret comme on en trouve peu !
Par

Zoro la Pomme rainette

- le 27 Aout 17h49
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis