Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Travail en groupe : a-t-on vraiment besoin de s...

Travail en groupe : a-t-on vraiment besoin de se réunir ?

Avec les nouvelles technologies, il existe de nombreux moyens pour travailler à distance : les boîtes mail, communes ou non, les partages de documents en ligne, les agendas pour se répartir les tâches, les réseaux sociaux et outils de discussion pour échanger gratuitement et rapidement, et etc. Si bien que pour un travail en groupe, on peut penser qu'il est possible de bien faire sans se réunir tous ensemble. Mais est-ce la bonne solution ?

02 Avril 2012 à 10h28 | | 0 avis

Travail en groupe : a-t-on vraiment besoin de se réunir ?

Un gain de temps considérable

Pour se réunir, il faut satisfaire beaucoup de conditions : faire coïncider les emplois du temps du tout le monde, trouver le lieu adéquat en fonction des transports de chacun etc. Travailler à distance est donc, d'un certain côté, une économie de temps et une manière de se simplifier la vie: s'il n'y a pas besoin d'attendre de se réunir tous, on peut avancer beaucoup vite. Logique, non ?


Les limites du travail à distance

En fait, il faut voir un peu plus loin que cela. Oui, on gagne du temps. Mais on en perd de l'autre côté. En effet, si l'on se trompe de voie parce qu'on n'a pas suffisament clarifié les choses tous ensemble, revenir sur le droit chemin demandra des efforts et du temps supplémentaire. Or, on prend beaucoup moins de risque lors d'une réunion de vive voix dans laquelle chacun pourra exprimer ses opinions plus franchement.


Ne pas négliger le relationnel

Autre écueil à éviter : laisser l'un des membres du groupe en difficulté, tout seul dans son coin. Si on ne prend pas le temps de discuter avec lui, face à face, il peut avoir du mal à faire part de ses problèmes. Ou, pire, bacler son travail faute de mieux. 

Il faut donc savoir utiliser les moyens de son temps, qui ont évidemment des avantages, comme celui de ne plus perdre les documents et de les faire circuler facilement. En revanche, n'oubliez jamais que le travail de groupe n'est vraiment efficace que s'il y a une cohésion de groupe. Or, comment l'obtenir quand on ne se voit pas ?

C'est lors des moments de difficultés, de ces fameuses nuits blanches (ou presque blanches) que l'on forge une identité de groupe et qu'on fournit le meilleur travail. Et cela, nul doute que l'ordinateur et le Smartphone ne pourront le remplacer.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis