Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Top 5 des choses que font les étudiants qui r...

Top 5 des choses que font les étudiants qui rédigent un mémoire

Toutes les années précédentes, le stress n’a jamais autant été à son maximum, vous devez préparez un mémoire de plus d’une cinquantaine de pages, mais l’inspiration et la motivation ne sont pas au rendez-vous ? Pas de panique c’est normal, tous les étudiants qui rédigent un mémoire passent par là. Rassure-toi avec notre top 5.

27 Mars 2015 à 10h53 | | 1 avis

Top 5 des choses que font les étudiants qui rédigent un mémoire

Le mémoire : l’exercice le plus dur psychologiquement, physiquement et intellectuellement qu’on vous a demandé de réalisé depuis votre entrée dans l’enseignement supérieur, et cette fois ci vous craignez de ne pas vous en sortir aussi bien que les années précédentes. Découvrez notre top 5 des choses que font, ou pas, tous les étudiants qui s’attèlent à la rédaction de leur mémoire de recherche ;

1 – Les étudiants remettent toujours tout à plus tard

C’est bien connu, quand on peut procrastiner, on le fait sans hésiter avec un soupçon de culpabilité mais qui s’évapore une fois que l’exercice du mémoire a quitté votre esprit.  C’est comme ça, aucune recette miracle n’existe à l’heure actuelle pour créer de la motivation. Lundi, votre cours de sport vous a mis K.O, mardi il y a le film cinéma à la télévision, mercredi toujours aucune motivation et la semaine finira avec le même exemple, attention à ne pas enchaîner les semaines. Il faut parfois savoir être raisonnable, après tout il ne tient qu’à vous de réussir votre année … alors une fois que vous aurez fini de lire cet article, direction la rédaction du mémoire … promis ?

2 – Les étudiants essayent de se concentrer devant Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, … Msn

Et oui, tout est bon à prendre tant que vous ne vous y mettez pas ! Même l’ancêtre des réseaux sociaux Msn. Vous seriez même tentés de regarder des épisodes d’une série en Kurde sans images juste pour ne pas vous plonger dans votre mémoire. Alors débranchez tout ce qui peut vous déconcentrez, oui oui même l’horloge accrochée au mur, son tic tac tic tac pourrait bien vous distraire. En priorité, déconnectez vous de Facebook, même les notifications inutiles vous sembleront utiles, posez votre smartphone, fini les « En mode mémoire, à l’aide #KillMe » sur Snapchat, mettez-vous y vraiment. Allez courage, on se sent beaucoup mieux une fois notre œuvre terminée.

3 - Les étudiants se mentent à eux-mêmes

Ça ne sert à rien de nier, on sait ce que vous faites dans les fameuses BU de vos facs. Pas besoin de dessins. Vous vous persuadez que vous déplacer, jusqu’à la bibliothèque universitaire, va vous permettre de travailler. Le calme, les étudiants qui « travaillent », les bouquins autour, quoi de mieux pour mettre toutes les chances de votre côtés ? Effectivement cela pourrait être une bonne initiative si vous ne passiez pas la majeure partie du temps les yeux en l’air et là encore comme chez vous votre attention s’évade. « Et t’as vu la bas, il y a un dictionnaire c’est fou non ? »

4 – Les étudiants se trouvent des excuses

Sinon ça ne serait pas drôle. C’est le moment parfait pour vous mettre au travail, toutes les conditions sont remplies pour donner le meilleur de vous-même pour votre mémoire mais … vous n’avez pas pris votre douche, vous n’avez pas sorti les poubelles, vous n’avez pas fermé la porte, votre estomac est vide … enfin vous n’avez rien fait et tant pis pour le mémoire, manger c’est vital, redoubler non ! Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…

5 – Les étudiants sont souvent efficaces à la dernière minute

Même si vous avez repoussé votre mémoire à la dernière minute, voir à la dernière seconde il s’avèrent que certains d’entre vous ne peuvent travailler qu’avec la pression. Alors c’est à votre tour de jouer, donnez tout, et faites défiler les pages world devant vous, avec une telle efficacité votre production sera prête en temps et en heure. Cette fois-ci plus rien ne peut vous déconcentrez, vous tenez le bon bout c’est à vous de jouer, même les notifications Facebook ne gagne pas contre votre détermination. Petit conseil tout de même, ne faites pas beaucoup de pause, une pause vous déconcentre, vaut mieux ne pas quitter son travail des yeux jusqu’à que la fatigue se fasse ressentir, vous aurez tout le temps de vous distraire une fois la dernière page bouclée.

Vous l’avez promis : vous vous mettez au travail … bon courage 

Les avis sur cet article
Survivante de M2

16 / 20

Félicitations, super analyse! Il est toujours rassurant de ne pas se savoir seul(e) à repousser son travail jusqu'à une date avancées (voire critique). Les cinq points sont vérifiés chez tous mes camarades étudiants. Check!
Par

Survivante de M2

- le 10 Juin 13h43
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis