Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Témoignages : les étudiants en école d'ingé...

Témoignages : les étudiants en école d'ingénieurs sont-ils tous geeks?

Retrouvez bientôt en ligne notre dossier spécial : "les étudiants en école d'ingénieurs sont-ils tous geek ?" ! Pour vous donner un avant goût des débats, digiSchool vous propose les témoignages d'étudiants de l'école Isat, Institut Supérieur de l'Automobile et des Transports. Observons leur vision du "geek".

12 Juillet 2013 à 10h06 | | 0 avis

Témoignages : les étudiants en école d'ingénieurs sont-ils tous geeks?

Retrouvez très bientôt notre enquête, avec d'autres témoignages, des chiffres et des avis...

>> Revenir au dossier "Les élèves ingénieurs sont-ils tous geeks ?"

Quelle définition donneriez-vous au terme "geek" ?

Damien : Accro et passionné par les nouvelles technologies, toujours au courant des dernières inovations et ayant une très grande connaissance du milieu informatique, multimedia, internet, etc.

Guillaume : Ma définition de Geek = quelqu'un d'introverti, qui vit dans le monde informatique.

Steven : Une personne très spécialisée dans le domaine de l'information, de la science-fiction, des jeux de rôles, de l'informatique,... On peut dénombrer plusieurs sortes de geeks différents, mais ce terme est généralement relié à des personnes très douées en sciences qui passent leur temps sur des ordinateurs.

"Quelqu'un d'introverti, qui vit dans le monde informatique."


Vous considérez-vous comme un amateur de nouvelles technologies ? Si oui, iriez-vous jusqu'à dire que vous êtes "geek" ? Pensez-vous que vos proches vous considèrent comme tel ?

Renault : Je suis, comme beaucoup de jeunes nés dans les années 90, amateur de nouvelles technologies. Je fais partie de la "génération Y". Mais je ne pense pas être un geek, ni être vu comme tel.

Aurore : Non je ne suis pas une grande amatrice des nouvelles technologies car cela coûte beaucoup trop cher.

Steven : Je pense avoir un certain niveau de geek-attitude mais uniquement au niveau scientifique et programmation, je n'irais cependant pas dire que je suis geek mais certains de mes proches le conçoivent comme tel.


Selon vous, les élèves ingénieurs sont-ils en majorité des geeks ?

Thomas : Cela dépend des personnes, comme partout. J'imagine qu'en filière informatique, par définition, les geeks sont plus présents, mais comme partout chaque école à son lot de geeks, c'est plus lié à la personnalité qu'au milieu dans lequel on travaille. Ceci dit, un emploi demandant beaucoup de rapports humains sera plus difficilement accessible à quelqu'un qui préfère être installé à son bureau et ne pas interagir avec ses collègues.

Damien : Non. Le travail d'ingénieur demande souvent d'utiliser les nouvelles technologies, mais on peut les utiliser sans en être passionné.


D'après vous, d'où vient cet a priori ?

Renault : Je n'avais pas connaissance de cet a priori avant ce sondage... Peut-être est-ce le côté "intello-passionné" de certains qui fait penser à ça, mais je ne pense pas que la majorité des ingénieurs soient des geeks.

Guillaume : Je pense que c'est juste un effet de génération. Aujourd'hui, les enfants sont tous baignés dans les nouvelles technologies. Après, les élèves ingénieurs aiment être à la pointe de ce qu'ils font en général. Les nouvelles technologies, s'ils s'y interressent au début, deviennent très addictives.

"Les nouvelles technologies sont très addictives !"

Damien : De la méconnaissance du métier d'ingénieur par la plupart des personnes, et que l'ingénieur est assimilé à l'élite (parfois à raison, parfois à tort) qui est censée utiliser les dernières technologies.

Steven : Cela vient du fait que les ingénieurs ont un haut niveau d'étude cumulée à une formation orientée technologie, ce qui se rapproche de l'idée d'un geek fort en sciences, informatique et tout le reste. La différence avec les étudiants en master vient du fait que les ingénieurs sont connus pour utiliser les ordinateurs pour travailler. Après, cela dépend bien sûr des branches, un ingénieur agro-alimentaire ne sera pas du tout considéré comme un geek.

Thomas : Peut-être d'étudiants en disciplines non techniques (commerce, management etc.) qui cataloguent "geek" les gens qui peuvent avoir des sujets de conversation pointus (technologie) ou qui peuvent avoir moins de contacts humains qu'eux au quotidien (en travaillant seuls par exemple).

Crédits : © lassedesignen - Scanrail - Fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis