En ce moment :

Préparez votre séjour à l'étranger : pensez à votre assurance santé !

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une start-up néerlandaise change la manière d...

Une start-up néerlandaise change la manière de réviser en Europe

Stuvia a déjà prouvé son potentiel avec plus de 150 000 étudiants européens inscrits sur le site mais la start-up néerlandaise ne compte pas s'en arrêter là et souhaite déployer les technologies numériques pour favoriser l'enseignement.

15 Décembre 2014 à 17h35 | | 0 avis

Une start-up néerlandaise change la manière de réviser en Europe

« L’utilisation de technologies digitales pour étudier révolutionne la manière dont les étudiants travaillent ». C’est basés sur ce principe que Jaap Van Nes et Martijn Scheen, fondateurs de Stuvia, ont eu l’idée de créer une plateforme en ligne où les étudiants peuvent s’échanger leur matériel pédagogique.

Une plateforme pour s'échanger des documents d'étudiants

Dans l’idée de révolutionner la manière de réviser grâce à internet, Van Nes et Scheen ne sont pas seuls. En effet, via le mouvement international des MOOC’s (Massive Open Online Courses), la manière de s’éduquer dans les universités s’est orientée vers un partage du savoir entre les étudiants, comme Mathieu Nebra, fondateur d’OpenClassrooms, le fait savoir sur larevuedigitale.com : « La révolution des MOOC’s, c’est l’interaction entre les élèves, pas la vidéo ».

Le succès mondial du mouvement américain des MOOC’s a ouvert la voie aux initiatives locales. Basés sur leur propre expérience et influencés par ces récents mouvements technologiques, Van Nes & Scheen ont compris que la possibilité de partager son savoir en ligne pourrait être facilitée par une place de marché en ligne permettant l’échange de matériel pédagogique. Cette idée se traduit par la création du site Stuvia.com, une plateforme internet pour étudiants où résumés, notes de cours, rapports et autres documents peuvent être échangés. Le concept de Stuvia est simple : Les étudiants peuvent vendre et acheter leurs documents sur la plateforme ou les proposer gratuitement. Les fondateurs soulignent : « Tout étudiant devrait être capable de participer à l’échange de savoir. C’est pourquoi l’inscription sur Stuvia est gratuite. Par ailleurs, nous souhaitions permettre aux étudiants de bénéficier de leurs révisions même après avoir passé leurs examens.Ils peuvent maintenant, grâce à Stuvia, gagner un peu d’argent en vendant leurs documents de travail. »

Après avoir conquis les Pays-Bas en amassant plus de 100000 utilisateurs ces trois dernières années, Stuvia a décidé de s’étendre à l’international en Afrique du Sud, Allemagne, Belgique, au Royaume-Uni et notamment en France.

Martijn Scheen ajoute « Avec un nombre grandissant d’étudiants et une ouverture récente à l’apprentissage digital, nous considérons la France comme un pays bénéficiant d’un grand potentiel. Notre expérience nous montre que les larges communautés étudiantes sont plus ouvertes aux concepts révolutionnaires d’apprentissage digital. C’est pourquoi nous espérons convaincre un grand nombre d’étudiants Françaisde participer et de joindre notre communauté grandissante. »

Quelques faits et accès :

Stuvia existe depuis trois ans et le concept de Van Nes et Scheen a déjà prouvé son potentiel. Plus de 150.000 utilisateurs internationalement fournissent plus de 100.000 documents d’études. Basée à Amsterdam, Stuvia est la première startup internationale à offrir un tel service à travers l’Europe.

Retrouvez stuvia à l’adresse suivante : http://www.stuvia.com/

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis