aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Stage : la gratification devient obligatoire

Stage : la gratification devient obligatoire

L’indemnité de stage versée aux étudiants va devenir obligatoire. C'est une décision qui vient des députés et non du gouvernement. Selon cette information relayée par lefigaro.fr, il s'agit de "Prémunir les stagiaires des abus qu’ils subissent souvent".

27 Mai 2013 à 15h15 | | 0 avis

Stage : la gratification devient obligatoire

Plus de stages non-rémunérés

Cette pratique deviendra interdite. Les députés ont adopté jeudi dernier un amendement rendant obligatoire la gratification des stages et cela vaut aussi pour le secteur public, quelle que soit la durée et la nature du stage.

Le gouvernement, et en particulier Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur, n'était pas entièrement favorable à ce texte. La ministre, elle, aurait préféré parler des stages lorsque le projet de loi de Michel Sapin sur l'emploi serait déposé.

En effet, cette mesure a un vrai coût pour les administrations et notamment les hôpitaux. Cependant, il était temps que le gouvernement s'y mette, lui qui impose aux entreprises la gratification du stage lorsqu'il est supérieur à deux mois. Ainsi tout le monde est logé à la même enseigne.

Pour en savoir plus sur la rémunération du stage, suivez le lien.


 

"Des régles trop contraignantes"

Actuellement fixée à 436.05 euros, la rémunération du stagiaire n'est pas le seul sujet à l'ordre du jour. Un autre amendement prévoit de remplacer le rapport de stage par un autre dispositif pour éviter que les étudiants face de "l'autocensure" afin de ne pas être pénalisé par la note.

Cette série d'amendements a pour but de développer l'accès au stage pour les étudiants tout en limitant les abus. La ministre de l'Enseignement supérieur souhaite développer les stages dès la licence et non pas uniquement en fin de cursus.

Le but de ces textes est aussi de rappeler que le stage a avant tout un but pédagogique, ce que beaucoup d'entreprises ont oublié. Bien souvent un stage cache en réalité un emploi déguisé, ce qui ne va pas aller en s'arrangeant en période de crise. Les parlementaires ont tenu à repréciser que les stages "ne peuvent pas avoir pour objet l'exécution d'une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent dans l'entreprise". Ce qui malheureusement est bien souvent le cas.

Cependant, l'opposition trouve ces règles trop contraignantes. Sachant le vide juridique qui entoure actuellement le statut du stagiaire, on ne voit pas pourquoi lui appliquer quelques règles serait "trop contraignant".

Crédits : © Atlantis - razihusin - Fotolia

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis