Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Séquence nostalgie : les méchants de notre en...

Séquence nostalgie : les méchants de notre enfance

Lequel d’entre nous n’a pas été traumatisé ou indigné par un méchant de film ou de dessin-animé ? Alors oui, chers lecteurs, la question se pose : mais pourquoi sont-ils si méchants ?

29 Novembre 2012 à 17h40 | | 0 avis

Séquence nostalgie : les méchants de notre enfance

Gargamel

Ce vieux sorcier est l’ennemi juré des Schtroumpfs et on ne sait pas vraiment pourquoi. Ce qui est clair c’est qu’il veut leur disparition et il passe son temps à faire des plans dingues pour les éliminer. Bon après, quand on y pense, on peut avoir un peu pitié de ce pauvre vieux qui vit tout seul, au milieu de la forêt avec pour seul compagnon son chat, Azraël, la fourberie incarnée. « Je me vengerai ! Et ma vengeance sera terrible ! », c’est la phrase qu’il répète à chaque fois que son plan machiavélique échoue. Pauvre vieux…

 


La marâtre de Blanche-Neige

La mère de Blanche-Neige (en voilà un prénom facile à porter) est morte en la mettant au monde. Son père se remarie avec une femme superbe mais ultra méchante. Son « petit » souci c’est que Blanche-Neige est un peu trop jolie et la jalousie étreint son cœur frustré. Alors, en toute tranquillité, elle décide de la tuer par deux fois :

  • Elle demande à un chasseur de l’emmener dans les bios et de la tuer. Histoire d’être sûr que ce soit fait, elle lui demande de rapporter le cœur de la jeune naïve. Le chasseur, en fait gentil, explique la situation à B-N (oui c’est plus court) et la libère. Fail.
  • Furieuse de découvrir qu’elle n’est pas la plus belle du royaume, la Reine se transforme en vieille femme effrayante et offre une pomme empoisonnée à B-N qui est trop contente et un peu trop confiante en son prochain, la mange. Et pouf ! Elle est comme morte. Mais en fait non, bla bla, prince charmant, ba bla, 7 nains et bisou. Et la méchante marâtre meurt. Final fail.

 


Cruella d’Enfer

Mais bon sang, tout ce qu’elle veut c’est un joli manteau en poils de chiots ! Est-ce un crime ? En fait, c’est surtout répugnant. Le plus flippant chez Cruella c’est son visage, sa dégaine et sa coiffure. Oui, tout, quand on y pense. Dans le dessin-animé déjà elle est inquiétante mais dans le film, c’est pire. Glenn Close sera toujours Cruella malgré sa longue filmographie. Cruella, c’est une sorte d’obsessionnelle du style qui traîne avec deux gars louches et qui est complètement folle. Bon, en même temps, elle a pas un nom facile à porter. Cela a dû laisser des traces.

 


Voldemort

Voldemort, a.k.a l’Homme-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, alias le Seigneur des Ténèbres, en voilà un qui n'est pas sympa. D’abord il tue les parents et de ce pauvre Harry Potter et ensuite il va s’acharner et tenter d’éliminer celui qui a survécu à sa magie à peu près 17 fois. Et ce genre de personne n’est vraiment pas fréquentable ! Mais bon, tout va bien, à la fin, le sorcier à lunettes gagne. Mais lui, Voldounet, est ce que quelqu’un l’a aimé ? Il est orphelin, ses parents ne s'aimaient pas, les autres enfants le rejetaient. Est-ce que quelqu'un lui a un jour fait un gros câlin? Que c'est triste...

 


Le Grand Méchant Loup

Le Méchant Loup, c’est le classique chez les méchants. On le sort dans toutes les circonstances et il a toujours faim :

  • Il était une fois trois petits cochons. Ils savent qu’un loup rôde et se ferait bien des petites côtelettes de porc alors, ils décident de se protéger. Le loup étant fort urbain, il les laisse construire chacun une maison. Le premier cochon fait une maison en paille (super idée), le second construit une maison en brindilles (de vrais génies) et le dernier, une maison en brique. Dans la version Disney, le loup, à la fin, tente de rentrer dans la 3ème maison par la cheminée et tombe dans une marmite d’eau bouillante. Il se brûle si fort qu’il ne revient plus jamais. Mais dans la VRAIE version, c’est un peu plus gore : le loup tombe bien dans la marmite et s’ébouillante et en meurt. Du coup, les cochons le mangent… 
  • Il était une fois, une petite fille habillée de rouge qui allait donner du beurre et d’autres victuailles à sa mémé. Sauf que le loup rôde et l’observe. Il a faim. Le petit Chaperon Rouge arrive chez mémé et la trouve bien changée avec ses poils, son museau et ses grandes dents ! Chère enfant, ouvre les yeux, arrête la drogue, mémé n’est plus. Là aussi, plusieurs versions existent. La version Disney où le Chaperon rouge et la mémé sont sauvées par le chasseur, et la vraie, où elles se font toutes les deux dévorer et clac, c’est fini. Bonne nuit les enfants !

La version revisitée des "Trois Petits Cochons" par Tex Avery

 


Retrouvez nos séquences nostalgie :

Vigane Blakaj

Crédit photo: © Simon Coste 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis