Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Scandale sexting : 20 étudiants inculpés dans...

Scandale sexting : 20 étudiants inculpés dans un lycée du New Jersey

Les étudiants sont bien souvent les premiers à se livrer aux pires excès. Avec la pression permanente qu’ils subissent, ils sont parfois portés à des excès. Cette histoire ne fait pas défaut, jugez-en plutôt, 20 lycéens ont été inculpés pour avoir envoyé des sextos.

28 Mai 2015 à 16h08 | | 0 avis

Scandale sexting : 20 étudiants inculpés dans un lycée du New Jersey

Des élèves dérapent et s’échangent des photos de leurs camarades dénudées

Une récente investigation de police dans le New Jersey a découvert que plus d’une douzaine d’élève de collège et de lycée marchandaient des images dénudées d’élèves féminins via SMS ou réseaux sociaux.

Le procureur de Cape May a annoncé que ces actes constituaient une intrusion dans la vie privée de la part de ces 19 mineurs et d’un élève majeur.

Le crime est pris très au sérieux et constitue un crime au 3ème degré qui peut donner suite à 5 ans de prison pour l’adulte et 2 ans d’école de rééducation pour les mineurs.

Les instances dirigeantes de deux établissements mis en cause (un lycée et un collège américains) ont été informés de cette pratique de « sexto » en avril quand une jeune élève a signalé que des photos de son amie, nue, étaient envoyées aux élèves masculins.

Les autorités ont confisqué 27 téléphones portables et découvert que de nombreuses photos de jeunes filles nues ou partiellement dénudées étaient envoyées aux étudiants via des textos ou les réseaux sociaux.

On ne sait pas encore comment les élèves ont pu obtenir ces photos et l’enquête étant en cours il faudra en attendre les conclusions pour en savoir plus.

Un harcèlement sexuel numérique, jusqu'où les jeunes peuvent-ils aller ? 

Pour le procureur, la fréquence de ces échanges de « sextos » dans les établissements concernés est particulièrement inquiétante et il est impératif de faire comprendre aux élèves la gravité de leurs actes ainsi que les conséquences qu’ils peuvent avoir sur eux, leurs victimes et la société.

Une enseignante en psychologie à l’université a déclaré à Mashable que les lois contre le « sexting » existantes ne vont probablement pas dissuader les ados de continuer à échanger des photos à caractère sexuel.  Elle ajoute que les chercheurs ne savent pas encore assez de choses sur le harcèlement sexuel numérique. Un harcèlement qui peut inclure des comportements de vengeance pornographique, contraindre ou faire chanter quelqu’un jusqu’à ce que la personne fournisse des photos explicites, ou encore partager des images de quelqu’un sans son consentement.

Pour cette universitaire, il est primordial de parler aux enfants de cela car si les ados entendent bien parler des formes habituelles de harcèlement ils ne comprennent pas que certains comportements peuvent s’étendre au digital.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis