aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Scandale : la faible punition d'une fraternité...

Scandale : la faible punition d'une fraternité qui prenait des photos d'étudiantes nues

Une université américaine s’est retrouvée récemment dans une situation inconfortable après qu’il ait été révélé au grand public qu’elle tenait une page Facebook secrète où se transféraient des photos de filles nues inconscientes...

01 Juin 2015 à 17h16 | | 0 avis

Scandale : la faible punition d'une fraternité qui prenait des photos d'étudiantes nues

La fraternité privée de reconnaissance officielle pendant 3 ans

Un conseil regroupant les fraternités de l’université a décidé de priver KPR (Kappa Delta Rho) de son existence officielle ce qui viserait à en limiter ses activités.

La police dans son investigation a constaté que des membres de cette fraternité s’étaient rendus coupables d’harcèlement sexuel en faisant régner également « un persistent climat d’humiliation pour plusieurs femmes ».

Le vice président des affaires étudiantes ; Damon Sims, raconte que les membres de cette fraternité ne sont pas tous coupables pareillement. « Pourtant la somme de ces méconduites organisées est beaucoup plus que ce qu’une université peut tolérer de la part d’une organisation étudiante qui chercher sa reconnaissance officielle ».

L’université a donc privé la fraternité de toute reconnaissance officielle et l’a privée de ses attributs d’organisation du campus. Une punition qui ne sera levée qu’en 2018.

Une punition bien légère face à des faits de harcèlement sexuel

Concrètement qu’est-ce que cela veut dire ? Cela signifie que la fraternité ne pourra plus participer aux activités du campus en tant que telle. Elle sera privée du « homecoming » par exemple. Mais ils pourront garder leur maison puisque celle-ci constitue une propriété privée.

Ce qui veut dire qu’ils pourront toujours organiser des fêtes ou autres activités de fraternité sauf que l’université n’a plus de droit de regard sur elle puisqu’elle ne fait officiellement plus partie du campus !

Ainsi donc, en matière de punition, la fraternité n’aura plus besoin de respecter les règles du campus ce qui constitue une opportunité inédite pour la fraternité !

Cette histoire est à mettre en parallèle avec cette fraternités aux propos rascistes ou encore celle qui s'est rendue tristement célèbre en pendant une statue. Ces histoires ne font que renforcer le sentiment que les fraternités peuvent agir en toute impunité et n'ont pas à répondre de leurs actions...

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis