En ce moment :

Préparez votre séjour à l'étranger : pensez à votre assurance santé !

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Sarkozy ou Hollande, que proposent-ils aux étu...

Sarkozy ou Hollande, que proposent-ils aux étudiants ?

Afin de bien se préparer au dimanche 6 mai, jour du second tour de la Présidentielle, Médiaétudiant vous propose de revenir sur les propositions des deux candidats finalistes. Tour d'horizon des programmes de Nicolas Sarkozy et de François Hollande envers les étudiants.

04 Mai 2012 à 09h33 | | 0 avis

Sarkozy ou Hollande, que proposent-ils aux étudiants ?

 

Les universités

Durant toute la campagne présidentielle, un sujet a été trop souvent occulté du débat : l'enseignement supérieur. C'est pourtant là où se prépare l'avenir du pays. Durant les années 2000, les universités françaises ont dû se mettre à l'heure de la mondialisation. Les étudiants aussi. Et force est de constater que le résultat n'est pas forcément enthousiasmant. Si le thème de la jeunesse revient souvent, il se concentre plus sur les enfants que sur les étudiants du supérieur. 

Cependant, on peut déjà noter deux propositions. Alors que Nicolas Sarkozy cherchera à approfondir les actions mises en oeuvre lors de son premier mandat présidentiel, François Hollande souhaitera rapprocher les grandes écoles des universités. Objectif : faciliter l'accès aux institutions pour les étudiants. 

Un autre sujet important est passé inaperçu durant cette campagne : l'autonomie des universités. "Une des réformes principales" de Nicolas Sarkozy, la loi relative aux Libertés et Responsabilités des Universités (LRU), mérite d'être poursuivie selon lui. Le candidat socialiste, lui, ne souhaite pas d'abrogation mais une réforme se voulant plus démocratique. En effet, François Hollande veut donner plus de moyens financiers et matériels aux universités.

 


L'ouverture sociale et l'insertion professionnelle

Les finalistes sont contre l’augmentation des frais d’inscription, une première bonne nouvelle pour les étudiants. Ils ont également la même envie de faire respecter la proportion de 30% de boursiers dans les filières d'excellence. Cependant, l'entente est de courte durée puisque François Hollande et Nicolas Sarkozy sont en désaccord sur les solutions à donner pour aider les étudiants en difficulté. 

Le candidat socialiste suggère de regrouper les différentes allocations dans un seul système de bourse. Une idée que réfute totalement le président sortant, qui préfère créer des "prêts à taux zéro étudiant" et une "banque de la jeunesse". 

Un autre thème où les finalistes sont en profond désaccord : l'insertion professionnelle. Le candidat UMP promet d'atteindre d'ici la fin de son deuxième quinquennat le chiffre d'un million d'apprentis par an. Une proposition qui privilégie l'alternance donc. Pour François Hollande, tout se joue sur l'orientation. Grâce à une union entre le secondaire et le supérieur, les étudiants seraient mieux informés. De plus, il suggère que les BTS et DUT acceptent plus facilement les bacheliers des filières technologiques.

 


 

Le logement étudiant

Encore une fois, les deux candidats s'opposent littéralement. François Hollande cherchera à construire les logements étudiants manquants, soit 40000 en cinq ans pour le candidat socialiste.

En revanche, Nicolas Sarkozy préfère miser sur la labellisation CROUS pour les logements privés. Une autre proposition : la "banque de la jeunesse" se portera caution des étudiants souhaitant louer dans un parc privé.

 


A deux jours du second tour de l’élection présidentielle, votre choix est sûrement fait. Chaque candidat a sa vision de la jeunesse, ses solutions pour résoudre les problèmes. Portez votre regard sur les autres domaines de la vie quotidienne pour forger votre opinion.

Dans tous les cas, n'oubliez pas d'aller voter dimanche prochain !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis