Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les salons d'orientation post bac : premiers pa...

Les salons d'orientation post bac : premiers pas vers la vie d'étudiant

09 Janvier 2011 à 00h00 | | 0 avis

Les salons d'orientation post bac : premiers pas vers la vie d'étudiant

Les salons d'orientation postbac sont l'occasion de vous renseigner sur les formations et les métiers qui vous intéressent. J'ai moi même passé quelques heures à conseiller les futurs bacheliers au salon admission postbac (vendredi et samedi), pôle Arts, Lettres et Langues des universités.

Admission postbac : vers l’autonomie

Non, les salons d'admission postbac ne sont pas destinés qu’aux lycéens anxieux qui viennent avec un parent. Prenons l'exemple du salon admission postbac qui se déroulait vendredi et samedi.

La Grande Halle de la Villette est pleine de ces groupes de jeunes en apparence décontractés, mais qui peuvent s’avérer perdus dès qu’il faut parler orientation. Lorsque trois filles s’approchent pour prendre un renseignement, celle au centre parle pour les deux autres.

C’est beau la solidarité lycéenne, mais aller dans ce genre de rassemblement et parler en son nom sur ses envies et ses projets pour l’avenir, c’est faire un premier pas déterminant vers l’autonomie, nécessaire dans la poursuite d’études après le bac.


Salon d'orientation, un espace de dialogues

Certains en ont déjà l’intuition. Une jeune fille d’une grande timidité révèle, au bout de 15 minutes de conversation, qu’elle serait plus intéressée par une licence en langue, alors que son père avait commencé par annoncer qu’elle souhaitait suivre un cursus artistique.

Le salon apb ne permet pas seulement d’amasser des renseignements. C’est aussi l’endroit idéal pour  parler. Engager la discussion avec l’un des nombreux interlocuteurs à disposition permet souvent au lycéen de prendre conscience de ses véritables envies. Et surtout de ses possibilités. Un lycéen qui arrive en disant qu’il souhaite suivre une première année en licence cinématographique en plus de 20 heures de cours d’expression théâtrale s’en va plein de désillusions.

Non, à la fac il ne suffit pas de dormir sur la table ou de ne pas venir du tout. La première année de licence est difficile, car de transition. Elle nécessite l’ingestion d’un savoir de base conséquent. Il faut donc s’y consacrer autant que possible !


Profites-en pour faire des erreurs !

Certains arrivent sur un stand totalement par hasard pour en repartir avec la certitude qu’ils viennent peut-être de trouver leur voie. D’autres par contre se sont trompés d’endroit en croyant s’adresser au bon interlocuteur : « Non, ici le cursus études cinématographiques est théorique et non pas technique.

Va plutôt voir du côté des bts ce qu’ils peuvent faire pour toi. » Beaucoup de futurs bacheliers ne savent pas que l’université reste un espace où l’apprentissage théorique est roi.

Heureusement, ils peuvent compter sur un conseiller d’orientation, profs et tuteurs prêts à les détromper et les diriger sur la formation qui leur correspondrait le mieux. Alors n’hésite pas à aller à leur rencontre !

Youyoupi

  • Pour vous aider dans votre orientation : le guide de l'admission post bac édité par Mediaetudiant.fr !
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis