Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le RSA Jeunes est un échec !

Le RSA Jeunes est un échec !

Cela fait trois ans que le revenu de solidarité active jeunes est en place et c'est un échec. En cause, il est trop compliqué à obtenir, trop méconnu et surtout trop restrictif, nous rapporte Ouest-France.fr. 

02 Avril 2013 à 16h04 | | 0 avis

Le RSA Jeunes est un échec !

Le RSA Jeunes

Le RSA Jeunes doit assurer un revenu minimal aux personnes sans emploi, ainsi qu'un complément de ressources à ceux qui reprennent une activité professionnelle. Lancé en 2009, il était étendu aux 18-24 ans un an plus tard. A l'époque 130 000 jeunes devaient en bénéficier. Pourtant, selon les chiffres, ils ne sont que 9 000 à percevoir le RSA Jeunes. La raison de cet échec est simple : les conditions d'accès sont trop contraignantes.


 

Avoir travaillé deux ans

Si vous souhaitez bénéficier du RSA Jeunes, il faut déjà avoir travaillé deux ans à temps plein, soit 3214 heures, au cours des trois dernières années (sauf si vous êtes enceinte ou en congé maternité). Cette période peut être allongée de six mois, si vous avez été au chômage. Les heures de stages, de volontariat ou de service civil ne comptent pas dans le calcul des droits.


 

Quel montant ?

L'allocation est calculée en fonction des revenus et de la situation familiale. Les jeunes de moins de 25 ans ayant épuisé leur droit à l'assurance chômage peuvent bénéficier du RSA "socle", le même que le RSA classique, soit un montant de 483.24 euros pour une personne seule. Ce RSA "socle" devrait être augmenté de 10% d'ici à 2017, avec une revalorisation de 2% en septembre 2013. Les jeunes débutant un travail ou retrouvant un emploi faiblement rémunéré peuvent prétendre à un complément d'activité.

Attention cependant, si vous êtes bénéficiaire d'une aide au logement type APL, son montant est pris en compte dans le calcul de l'allocation. Votre RSA sera alors amputé de 57.99 euros pour une personne seule à 143.52 euros pour trois personnes et plus dans le logement.


Quelles démarches ?

Pour avoir des informations supplémentaires et savoir si vous pouvez être bénéficiaire du RSA Jeunes, rendez-vous sur le site de la caf www.caf.fr ou sur le site de la mutualité sociale agricole, www.msa.fr.

Enfin, le détail de la procédure se trouve sur social-sante.gouv.fr.

Crédits : Frog 974 - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis