aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une révision de la circulaire Guéant pour 2012

Une révision de la circulaire Guéant pour 2012

Le 23 décembre, Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, a remis sur la table le sujet de la circulaire du 31 mai 2011. Cette circulaire, en limitant l'accès aux permis de séjour, permettrait de limiter le nombre d'étudiants étrangers dans les entreprises françaises. Une circulaire qui n'a laissé personne indifférent.

29 Décembre 2011 à 09h43 | | 3 avis

Une révision de la circulaire Guéant pour 2012

La révision de la circulaire Guéant

Les termes de la circulaire Guéant

La circulaire Guéant, rendue publique le 31 mai 2011, visait donc à limiter de façon très importante le nombre de permis de séjour délivrés aux étudiants étrangers venus finir leurs études en France. Le but de l'opération était de limiter dans un avenir proche les possibilités de recrutement de ces étudiants étrangers dans les entreprises françaises.

Cette circulaire n'a pas rencontré un franc succès, et on pourrait aller jusqu'à dire que beaucoup se sont opposé à son application, les syndicats étudiants en tête. Face à cette vague de protestation, le ministre de l'Intérieur est donc revenu sur ses propos et a assuré le 23 décembre dernier qu'il opérerait une "révision" de sa circulaire.

La circulaire Guéant, révisée en 2012 ?

Ainsi, il est donc prévu qu'ait lieu "dans les premiers jours de janvier" une discussion qui aura pour objectif de redéfinir les raisons pour lesquelles un étudiant étranger pourrait entrer dans une entreprise française, point qui, selon Claude Guéant, n'a pas été correctement compris "et a généré des malentendus sur le point particulier des jeunes diplômés hautement qualifiés".


Les réactions face à la circulaire Guéant

Ce qu'en pense le monde étudiant

Interrogée après l'annonce par le ministre de l'Intérieur de la prochaine révision de la circulaire Guéant, la FAGE s'est exprimée sur le sujet.

Parce que ce texte selon elle laisserait beaucoup trop la place à des interprétations inacceptables, elle en demande la suppression, et non pas la révision. 

De plus, la FAGE a rappelé le principe d' "une carte d'étudiant = un permis de séjour", et a demandé que soit effectuée pour chaque étudiant concerné une évaluation de son parcours académique et de sa situation sociale par une équipe qualifiée.

Ce qu'en pensent les entreprises 

Si elles n'en sont pas les acteurs principaux, les entreprises sont malgré tout très préoccupées par la circulaire Guéant. En limitant les permis de séjour, cette circulaire limite dans le même temps le nombre d'étudiants sur le marché, et par là même le nombre d'employés potentiels pour l'entreprise.

A la suite de cette circulaire en effet, de nombreux étudiants étrangers, bien que très qualifiés et déjà recrutés dans des entreprises françaises, n'ont pu obtenir un renouvellement de leur titre de séjour. S'ils ont perdu leur emploi, l'entreprise, elle, a perdu un employé qu'il lui fallait alors remplacer.

L'inquiétude est donc présente chez de nombreux dirigeants d'entreprises, qui montent au créneau en affirmant que si ces étudiants avaient été pris en stage ou en CDI chez eux, c'est qu'ils en avaient les compétences.

Ce qu'en pensent les politiques

Dès le début de la proclamation de cette circulaire, certains politiques ont apporté leur soutien au ministre de l'Intérieur, comme Laurent Wauquiez ou François Fillon. En revanche, ce n'est pas le cas de tout le monde.

Ainsi, en réaction à la décision du ministre de l'Intérieur de modifier la circulaire du 31 mai 2011, l'équipe de François Hollande a affirmé le 24 décembre au matin son désaccord. 

"C'est toute la logique qu'il faut revoir, il ne faut pas modifier mais retirer la circulaire Guéant", a affirmé la responsable du pôle immigration de l'équipe du candidat socialiste, avant de rappeler l'intention de François Hollande qui, s'il est élu en 2012, repensera l'accueil des étudiants étrangers.

 

Si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas à en parler

Les avis sur cet article
sabined

20 / 20

Heureusement qu'ils sont là pour combler le manque de médecins
Par

sabined

- le 29 Décembre 23h55
sandrine8586

20 / 20

Si seulement il existait des solutions miracles !
Par

sandrine8586

- le 29 Décembre 23h02
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis