Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Pour réussir ses études, mieux vaut être bie...

Pour réussir ses études, mieux vaut être bien né

27 Janvier 2011 à 00h00 | | 0 avis

Pour réussir ses études, mieux vaut être bien né

L'Observatoire national de la Vie Etudiante (OVE) a rendu publique une enquête s'intéressant de près aux conditions de vie des étudiants. Du côté du budget, elle révèle des inégalités flagrantes entre les étudiants selon les revenus de leurs parents. Inégalités qui se traduisent par un meilleur accès aux études... pour les plus aisés.

L'université, miroir des inégalités ?

inégalité étudiantLes plus favorisés (enfants de cadres et professions intellectuelles supérieures) sont surreprésentés dans la population étudiante (35%) que sur l'ensemble de la population. La différence sociale est accentuée dans les écoles de management, en études de santé à l'université, en classe prépa, écoles supérieures d'art et cultures mais aussi dans les écoles d'ingénieurs.

Ces filières sont, dans l'ensemble, celles qui offrent le plus facilement un emploi. Il est donc dommage de voir que ce sont où les étudiants issus des familles les moins riches sont sous-représentés.


Le budget des étudiants n'est pas à la fête

Seulement 54% des étudiants indiquent qu'ils ont reçus des versements parentaux, pour un montant moyen de 295€ (par mois). La collectivité, elle, fournit à 58% d'entre eux une aide de 339€ par mois en moyenne, mais cela reste insuffisant pour faire face aux dépenses mensuelles d'un étudiant.

Ce qui oblige 35% des étudiants à travailler, au moins un mois, pendant l'année universitaire. D'ailleurs, près de la moitié indiquent que leur revenu les aide à financer leurs études.

Un dernier chiffre, mais pas des moindres, invite à réfléchir : 37% des étudiants en France (parmi les inscrits en Master) indiquent avoir renoncé à un séjour à l'étranger pour des raisons financières. Alors que les séjours à l'étranger sont plébiscité, notamment pour l'apprentissage de l'anglais (cf : apprendre l'anglais toujours plus tôt ?), on  ne peut que regretter que, la encore, l'argent est une barrière pour de nombreux étudiants.


En savoir plus sur l'enquête de l'OVE

Cette enquête a été effectuée au printemps 2010 auprès de 33 000 étudiants inscrits dans l'enseignement supérieur. Le questionnaire auquel ils ont répondu sur internet comprenait plus de 250 questions permettant d'étudier en détail la vie étudiante.

Retrouvez les éléments clés de l'enquête OVE.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis