Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Étudier au Canada : restrictions et nouveauté...

Étudier au Canada : restrictions et nouveautés à partir de juin 2014

Il y a quelques jours nous vous annoncions sur digiSchool que le Quebec envisageait d'augmenter les frais de scolarité pour les étudiants français. Et bien sachez que nous venons d'apprendre que le programme visa/coop permettant aux jeunes français de partir étudier ou travailler au Canada subira lui aussi quelques changements.

Publié le 10 Avril 2014 à 14h46 | | 0 avis

Étudier au Canada : restrictions et nouveautés à partir de juin 2014

Des changements qui se traduisent par un durcissement des conditions d'acceptation qui seront à prendre en compte à partir du 1er juin 2014. Le but étant de réduire les fraudes concernant des étudiants internationaux. 

Un programme populaire et apprécié

Après le PVT Canada, le programme visa/coop est l'un des plus convoités par les étudiants souhaitant combiner stage et travail. Il leur permet ainsi de séjourner au Canada en leur apportant une expérience professionnelle pertinente (job/stage), des aptitudes en langue supplémentaires et une aventure humaine hors du commun (culture, rencontre...). 


Abus et restrictions

Après avoir relevé un certain nombre d'abus de la part des étudiants français, le gouvernement canadien a décidé d'encadrer davantage les modalités d'inscription au programme visa/coop. Elles seront mises en place dans l'année et certaines applicables à partir du 1er juin 2014. Ainsi pour avoir des chances de bénéficier du programme il faudra :

  • Être inscrit à plein temps dans un établissement scolaire canadien,
  • Ce qui lui donnera l'autorisation de travailler en dehors des cours jusqu'à 20 heures par semaine et à temps plein pendant les vacances et ce sans avoir à demander un permis de travail particulier.
  • De plus le permis d'études deviendra automatiquement invalide 90 jours après la fin des études.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis