En ce moment :

Préparez votre séjour à l'étranger : pensez à votre assurance santé !

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Pourquoi reprendre ses études ?

Pourquoi reprendre ses études ?

05 Mars 2012 à 14h15 | | 2 avis

Pourquoi reprendre ses études ?

Pour différentes raisons, une personne peut avoir interrompu volontairement ou non ses études coupant cours à ses ambitions, ses projets, ses souhaits.
Pourtant bien installé dans sa vie professionnelle et personnelle, elle peut ressentir un manque, un besoin de se rassurer, de se mettre en confiance et se prouver quelque chose, ou tout simplement un sentiment d’inachevé. 
Elle peut vouloir se libérer d’un statut subi et se réorienter vers autre chose qui reste coincé dans un petit coin de son esprit depuis trop longtemps.
Pourquoi reprendre des études ?
C’est un décision qui peut complètement chambouler sa vie.
Quand on s’ennuie dans son travail, quand il n’y a plus de possibilité de progression, quand on veut changer complètement de voie, pouvoir consacrer quelques petites années à reprendre des études peut être considéré comme un privilège.
En effet ce peut être un privilège que de pouvoir organiser sa vie, changer son mode de vie actuel pour pouvoir rendre ce projet fiable, avoir le soutien de son entourage souvent nécessaire tant moralement que parfois financièrement.
Mais le plus important reste que de consacrer quelques années à se former dans une filière qui nous attire permet ensuite de passer une bonne partie de sa vie professionnelle à exercer un métier qui nous plaît vraiment, qui nous épanouit parce qu’il n’est pas subi.
La motivation et la passion dégagées permet même dans certain métier d’exercer avec beaucoup plus d’enthousiasme et de meilleurs résultats par rapport à une autre personne qui exerce ce même métier choisi par dépit ou faute de mieux.
Envie de changement, reconversion professionnelle, optimisation de sa  carrière, frustration au travail, plaisir personnel, quel que soit le motif il s’agit de bien définir son projet et choisir la formation la plus adaptée. 
Quelles démarches et quelles aides
Pour les personnes en activité, diverses possibilités sont offertes par l’entreprise (se renseigner auprès des représentants du personnel ou du servie RH).
Chaque salarié a un Droit Individuel à la Formation, lui permettant d’accéder à des formations professionnelles pour développer ses compétences. Il faut avoir une ancienneté de au moins un an dans l’entreprise, en faire la demande et obtenir l‘accord de l‘employeur. Un travailleur à temps complet en CDI a droit à un capital de 20 h minimum par an de formation qui peuvent être cumulées sur plusieurs années sous certaines conditions.
Un salarié peut demander un Congé de Formation Individuel pour suivre une formation qui lui convient. Au terme de son congé, il retrouve son poste ou équivalent. Il faut avoir 24 mois consécutifs ou non d’ancienneté de salarié dont 12 dans l’entreprise qui accorde le congé. Il faut demander par écrit une autorisation d’absence en indiquant l’intitulé, la durée et l’organisme qui assure la formation. L’employeur ne peut pas s’opposer, il peut néanmoins en reporter la date pour motif de service (préjudice pour la production ou l’entreprise) ou en cas de formation simultanée de plusieurs salariés. 
Des organismes agréés par l’Etat perçoivent des contributions versées par les entreprises, des financements de l’Etat et de la Région. Ces organismes peuvent prendre en charge des frais tels que rémunération, formation, hébergement, transport.
L’employeur peut également prendre en charge en partie ou totalité ces frais (se renseigner pour tout cela auprès de son employeur).
La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un droit ouvert à tous, la seule condition étant de justifier de 3 ans continus ou non d’ expérience professionnelle en rapport avec le diplôme ou titre demandé. Le candidat dépose un dossier qui est examiné par un jury qui vérifie les compétences, connaissances et aptitudes exigées pour l’obtention du diplôme. Il peut être réalisé dans le cadre du plan de formation de l’entreprise.
Dans une entreprise, l’ensemble des actions de formation sont regroupées dans le Plan d’Action de Formation qui fait partie de la politique de gestion du personnel. Dans ce cadre, la formation est assimilée à une exécution du contrat de travail. Les frais sont pris en charge par l’entreprise.
Un demandeur d’emploi peut utiliser son capital dû au titre du DIF durant sa période de chômage pour une formation, une VAE ou un bilan de compétences. Les frais sont pris en charge par l ’organisme dont dépend le dernier employeur (se rapprocher de Pôle Emploi).
Fréquenter les bancs de la Fac auprès de jeunes quand on est adulte plus âgé n’est peut être pas toujours facile, néanmoins un lien de solidarité et une complémentarité peuvent s’instaurer.

Pour différentes raisons, une personne peut avoir interrompu volontairement ou non ses études, coupant court à ses ambitions, ses projets et ses souhaits. Pourtant bien installé dans sa vie professionnelle et personnelle, elle peut ressentir un manque, un besoin de se rassurer, de se mettre en confiance et de se prouver quelque chose, ou elle peut, tout simplement, avoir un sentiment d’inachevé

Elle peut vouloir se libérer d’un statut subi et se réorienter vers autre chose qui subsiste dans un petit coin de son esprit depuis trop longtemps. 

Pourquoi reprendre des études ?

C’est une décision qui peut complètement chambouler une vie.

Quand on s’ennuie dans son travail, quand il n’y a plus de possibilité de progression, quand on veut changer complètement de voie, pouvoir consacrer quelques années aux études peut être considéré comme un privilège. En effet cela peut être un privilège que de pouvoir organiser sa vie, changer son mode de vie actuel pour pouvoir rendre ce projet fiable et d'avoir le soutien de son entourage souvent nécessaire tant moralement que parfois financièrement.

Mais le plus important reste de consacrer quelques années à se former dans une filière qui nous attire permet ensuite de passer une bonne partie de sa vie professionnelle à exercer un métier qui nous plaît vraiment, qui nous épanouit parce qu’il n’est pas subi.

La motivation et la passion dégagées permettent même dans certain métier d’exercer avec beaucoup plus d’enthousiasme et d'obtenir de meilleurs résultats par rapport à une autre personne qui exerce ce même métier choisi par dépit ou faute de mieux.

Envie de changement, reconversion professionnelle, optimisation de sa  carrière, frustration au travail, plaisir personnel, quel que soit le motif il s’agit de bien définir son projet et choisir la formation la plus adaptée à celui-ci.


Quelles démarches et quelles aides

Pour les personnes en activité, diverses possibilités sont offertes par l’entreprise (se renseigner auprès des représentants du personnel ou du service RH).

Chaque salarié a un Droit Individuel à la Formation (DIF), lui permettant d’accéder à des formations professionnelles pour développer ses compétences. Il faut avoir une ancienneté d'au moins un an dans l’entreprise, en faire la demande et obtenir l‘accord de l‘employeur.

Un travailleur à temps complet en CDI a droit à un capital de 20 h minimum par an de formation qui peuvent être cumulées sur plusieurs années sous certaines conditions.

Un salarié peut demander un Congé de Formation Individuel (CFI) pour suivre une formation qui lui convient. Au terme de son congé, il retrouve son poste ou équivalent. Il faut avoir 24 mois consécutifs ou non d’ancienneté de salarié dont 12 dans l’entreprise qui accorde le congé. Il faut demander par écrit une autorisation d’absence en indiquant l’intitulé, la durée et l’organisme qui assure la formation.

L’employeur ne peut pas s’opposer, il peut néanmoins en reporter la date pour motif de service (préjudice pour la production ou l’entreprise) ou en cas de formation simultanée de plusieurs salariés. 

Des organismes agréés par l’Etat perçoivent des contributions versées par les entreprises, des financements de l’Etat et de la Région. Ces organismes peuvent prendre en charge des frais tels que rémunération, formation, hébergement, transport. L’employeur peut également prendre en charge en partie ou totalité ces frais (se renseigner pour tout cela auprès de son employeur).

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un droit ouvert à tous, la seule condition étant de justifier de 3 ans continus ou non d’ expérience professionnelle en rapport avec le diplôme ou titre demandé. Le candidat dépose un dossier qui est examiné par un jury qui vérifie les compétences, connaissances et aptitudes exigées pour l’obtention du diplôme. Il peut être réalisé dans le cadre du plan de formation de l’entreprise.

Dans une entreprise, l’ensemble des actions de formation sont regroupées dans le Plan d’Action de Formation qui fait partie de la politique de gestion du personnel. Dans ce cadre, la formation est assimilée à une exécution du contrat de travail. Les frais sont pris en charge par l’entreprise.

Un demandeur d’emploi peut utiliser son capital dû au titre du DIF durant sa période de chômage pour une formation, une VAE ou un bilan de compétences. Les frais sont pris en charge par l ’organisme dont dépend le dernier employeur (se rapprocher de Pôle Emploi).

Fréquenter les bancs de la Fac auprès de jeunes quand on est adulte plus âgé n’est peut être pas toujours facile, néanmoins un lien de solidarité et une complémentarité peuvent s’instaurer.

Les avis sur cet article
marine1998

20 / 20

Les goûts et les envies peuvent changer, heureusement que l'on peut se former sur le tard
Par

marine1998

- le 06 Mars 19h59
sandrine8586

20 / 20

Pour évoluer dans son travail, rien ne vaut de petites formations de temps en temps afin de se remettre à niveau. Ceci est très courant dans de nombreux domaines comme la coiffure, l'esthétique, l'informatique et bien d'autres qui évoluent sans cesse jour après jour...
Par

sandrine8586

- le 06 Mars 10h04
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis