Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une rentrée étudiante en temps de crise

Une rentrée étudiante en temps de crise

Les quelques 2,38 millions d’étudiants de France sont en train de faire leur rentrée que ce soit à l’université ou dans des écoles. Ils vont subir cette année une véritable augmentation du coût de la vie. La crise n’épargne donc personne.

19 Septembre 2012 à 10h22 | | 0 avis

Une rentrée étudiante en temps de crise

Vers une paupérisation des étudiants ?

Pour ce mois de septembre, un étudiant doit débourser, en moyenne, 2 434,33 euros. Ce qui fait 2,6% de plus que l’année dernière et 50% de plus qu’il y a dix ans. De multiples facteurs expliquent cette hausse du coût de la vie. Une des principales causes est l’augmentation des loyers. En effet, le poste logement a bondi de 63,5% en dix ans !

C’est donc une rentrée plus difficile pour les étudiants qui doivent également faire face à une augmentation de 3,7% d’augmentation du coût de la vie étudiante, presque le double de l’inflation. Ceci s’explique non seulement par le prix des logements mais aussi par la hausse de 2% des frais obligatoires (frais d’inscription, cotisation à la Sécu, etc.) et la flambée des prix des produits de première nécessité (+3,2% pour la nourriture et +4% pour l’habillement). L’Unef, un des principaux syndicats étudiant, craint une paupérisation des jeunes.


Création d’une allocation d’études supérieures

Des efforts sont faits par le gouvernement qui a annoncé qu’il débloquait 150 millions d’euros pour que le dixième mois de bourse soit versé. Ces bourses, dont bénéficient 20% des étudiants ont, par ailleurs, été revalorisées de 2,1%. De plus, des négociations vont s’ouvrir en novembre entre le gouvernement et le Crous concernant la remise à plat des aides existantes pour la création d’une allocation d’études supérieures, sous conditions de ressources, proposée par François Hollande. L’unef se dit prête à négocier ces allocations à la condition que les aides au logements existantes ne soient pas remises en cause. Selon le syndicat étudiant, « il est impensable de priver des milliers d’étudiants de la seule aide à l’autonomie qui existe en France ».

Pour lutter contre la flambée des prix des loyers, Genevièvre Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur considère que la seule solution est la construction de nouveaux logements. 6000 à 10 000 logements qui seront construits chaque année seront ainsi destinés aux étudiants. A Paris, par exemple, le poste logement représente 50% du buget mensuel d'un étudiant.

 

Crédit photo: © wrangler - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis