aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant essaye de revendre à une universi...

Un étudiant essaye de revendre à une université son propre site internet

Les universités de Rennes se préparent à une fusion pour 2016. Voulant créer un site internet commun, les deux établissements se sont rendus compte que le nom de leur futur site avait déja été acheté par un ancien étudiant. Ce dernier, profitant de l'occasion, a essayé de le monnayer, sans succès.

10 Décembre 2014 à 15h20 | | 0 avis

Un étudiant essaye de revendre à une université son propre site internet

Un nom de domaine acheté il y a 10 ans pour 6 euros

Au 1er janvier 2016, la ville de Rennes ne devrait compter plus qu’une seule Université, après la fusion de Rennes-I avec celle de Rennes II. Qui dit fusion, dit aussi nouveau site internet commun. Alors qu’ils s’apprêtaient à créer un nouveau nom de domaine, à savoir www.univ-rennes.fr, les administrateurs réseaux, ont eu la surprise de constater que celui-ci était déjà pris. Il a été acheté pour une poignée d’euros, « moins de 6 euros » selon la presse régionale, par un ancien étudiant, il y a une dizaine d’années.

Un nom de domaine (NDD), est le nom d’un site internet qui permet aux utilisateurs de se souvenir plus facilement de l’adresse internet d’un site afin de pouvoir le retrouver sans effort. Il est associé a une adresse I.P. Ce nom doit être acheté, et vous appartient ensuite pour un certain nombre d’années.

Il a essayé de leur revendre, mais sans succès!

L’étudiant, qui espérait surement que cette situation arrive un jour ou l’autre, a été contacté par des responsables de l’université. Saisissant l’opportunité qui s’offrait à lui, il a tenté de vendre aux universités ce nom de domaine. N’acceptant pas de payer, pour un nom qu’ils pensent leur revenir de droit, elles ont saisi l’association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic). Spécialisée dans ce genre d’affaires, au début réticente à intervenir, elle a finalement cédé à la requête de l’université, en lui rendant son nom de domaine.

Un site qui ne verra peut-être jamais le jour, car la fusion n’est pas du goût de tous, et on connaît le caractère contestataire des universités bretonnes.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis