Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'avis des jeunes sur la réforme APB

L'avis des jeunes sur la réforme APB

Grâce à un sondage Opinion Way, digiSchool donne la parole aux étudiants, les premiers concernés par cette nouvelle réforme APB. digiSchool dévoile donc les résultats de son étude menée auprès de 1 385 jeunes sur les propositions du gouvernement pour améliorer la réussite des étudiants. digiSchool a soumis les 15 principales idées du plan ministériel aux élèves de Terminales et aux étudiants post-bac afin de connaître leur avis. 

Publié le 31 Octobre 2017 à 17h45 | | 0 avis

L'avis des jeunes sur la réforme APB

Mieux informer les lycéens sur leur orientation : une priorité selon les jeunes

  • 80% des étudiants et 85% des Terminales sont favorables à la désignation de deux professeurs principaux par classe pour accompagner les élèves et les aider à formuler leur projet d’étude
  • 89% des étudiants et 94 % de Terminales sont pour la mise en place d’un tutorat en petits groupes pour les aider dans l’élaboration de leur parcours et dans leurs choix d’orientation
  • 91 % des étudiants et Terminales sont pour la venue d’étudiants dans les lycées afin de présenter les formations et témoigner de leurs parcours (étudiants ambassadeurs)
  • Pour 66% des étudiants et 70% des Terminales le conseil de classe doit donner son avis sur les vœux des élèves pour qu’ensuite, cet avis soit transmis aux établissements

 

Les jeunes largement favorables aux évolutions du futur APB

  • 74% des étudiants et 84% des Terminales sont favorables à la modification du calendrier APB pour que les bacheliers n'accumulent pas la pression liée au Bac et celle liée à leur choix d'orientation. Dans ce sens, il est notamment prévu que la procédure APB s’interrompt pendant les épreuves du baccalauréat et que la date des réponses soit avancée en mai (au lieu du 8 juin)
  • 9 jeunes sur 10 sont pour une augmentation du nombre de places via le “futur APB”. Le gouvernement annonce la création de 130 000 places supplémentaires dans l’enseignement supérieur sur le quinquennat
  • Pour 87% des étudiants post-bac et 89% des Terminales, la mise en place de “pré-requis informatifs” visant à mieux informer les lycéens sur les filières post-bac est une bonne chose
  • 9 jeunes sur 10 approuvent totalement la décision du gouvernement de mettre à la sélection par tirage au sort dans les filières universitaires en tension.
  • 41% des étudiants et 38% des Terminales ne sont pas du tout favorables à la mise en place de “pré-requis obligatoires”. Un temps envisagé, l’option de sélection à l’université n’est pas retenue par le gouvernement, qui préfère mettre en place un accès à l'université conditionné. Afin de lutter contre l’important taux d’échec en première année dans toutes les filières, l’université pourra imposer une remise à niveau obligatoire et personnalisée aux bacheliers, une sorte de sas avant le début des cours à la fac.

En savoir plus

infographie-APB-réforme.jpg

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis