Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etats-Unis : recalé, l'étudiant met en scène...

Etats-Unis : recalé, l'étudiant met en scène son propre kidnapping

On a tous connu la crainte de révéler à ses parents un mauvais résultat obtenu à l'école. Si, souvenez-vous, au primaire, peut-être au collège... Aftab Aslam, lui, craint tellement ses parents qu'il est allé loin, très loin pour une mauvaise note... Une histoire étonnante rapportée par Melty Campus et le huffingtonpost.com. 

20 Mai 2013 à 16h10 | | 0 avis

Etats-Unis : recalé, l'étudiant met en scène son propre kidnapping

Un faux kidnapping

Aftab Aslam, 19 ans, est étudiant au Georgia Gwinnett College à Altanta. A l'origine, son problème est assez banal. Il avait échoué pour la seconde fois à son examen d'anglais. Il aurait pu rentrer chez lui et tout avouer à ses parents, quitte à passer un sale quart d'heure. Mais l'angoisse de leur avouer son échec était trop forte pour ce jeune homme. A tel point qu'il a préféré mettre en scène son propre enlèvement plutôt que d'affronter sa famille. 

3 jours avant de disparaître, fin avril, il a acheté un nouveau téléphone portable. En se faisant passer pour ses ravisseurs, il envoie un message à ses parents expliquant que "leur fils a été kidnappé et qu'ils le tueront s'ils contactent la police". Ce que les parents feront, malgré tout.


Il campe pendant une semaine

Le jeune homme campe durant une semaine dans le Comté de Forsyth, mais le froid et la pluie le poussent finalement à rentrer chez lui. A son retour, il fait comme si de rien n'était, maintenant qu'il a été drogué et retenu prisonnier par des malfaiteurs. Toutefois, le FBI a été chargé de l'affaire et, lors d'un contre-interrogatoire, Aftab avoue avoir monté cette histoire de toute pièce. 

Evidemment, faire travailler le FBI pour rien a un coût : Aftab Aslam a été inculpé pour fausses déclarations, falsification de preuves et menace terroriste.

 

Crédits photo : © wellphoto - Fotolia.com

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis