Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Québec : un syndicat demande la gratuité scol...

Québec : un syndicat demande la gratuité scolaire

24 Septembre 2012 à 13h49 | | 0 avis

Québec : un syndicat demande la gratuité scolaire

Avec des mois de lutte, les étudiants québécois ont obtenu de la nouvelle Première Ministre l'annulation de la hausse des frais de scolarité décidée par l'ancien gouvernement. Toutefois, le combat n'est pas fini. Media Etudiant vous en dit plus.

L'indexation des frais de scolarité fait débat

Les étudiants québécois ont obtenu gain de cause après des mois de manifestations : la nouvelle Première Ministre Pauline Marois a annoncé fin de semaine dernière que la hausse de 82% sur 7 ans des frais de scolarité était annulée. Toutefois, comme nous le rapportions vendredi, la FEUQ et la FECQ, deux des plus importants syndicats étudiants au Québec, attendent que la Ministre annonce officiellement la mise en place d'une indexation des frais de scolarité. Elle devrait aborder ce point prochainement, lors du Sommet de l'Education.

Toutefois, l'un des syndicats a choisi d'aller à l'encontre de cette revendication. C'est notamment le cas de la CLASSE (Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante). Selon lui, une indexation des droits de scolarité implique toujours une augmentation, ce qu'il refuse. Il n'attend d'autre décision de la part de la ministre que la mise en place d'une gratuité scolaire. Selon Jeanne Reynolds, co-porte-parole, ce choix politique serait "facile à financer" par une mesure fiscale. Elle annonce un coût de 700 millions de dollars canadiens de plus par an. La CLASSE devrait rencontrer Pauline Marois dans les semaines qui viennent. 


Une manifestation samedi 

Comme chaque 22 du mois, la CLASSE a organisé un rassemblement à Montréal samedi dernier. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour soutenir la revendication sur la gratuité scolaire. Toutefois, l'itinéraire n'avait pas été remis aux forces de l'ordre, comme l'exige la loi. Déclarée illégale, elle a reçu deux avis de dispersion après que les policiers aient été visés par des projectiles. 2 personnes ont été arrêtées. 

 

Crédits photo : © paprika - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis