Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quebec : vers une augmentation des frais de sco...

Quebec : vers une augmentation des frais de scolarité pour les étudiants français ?

Le Quebec fait partie des destinations préférées des étudiants Français désirant continuer leurs études à l'étranger. Chaque année, ils sont nombreux à rejoindre les universités de Montreal ou Toronto pour y passer leur diplôme et vivre une expérience hors du commun.

Publié le 04 Avril 2014 à 12h00 | | 0 avis

Quebec : vers une augmentation des frais de scolarité pour les étudiants français ?

Vers une rupture de l’accord bilatéral entre le Quebec et la France ?

Jusqu'à présent les deux pays sont liés par un accord bilatéral à travers lequel les étudiants Français bénéficient des mêmes tarifs que les Québécois. Et à l'inverse les étudiants Québécois étudient gratuitement en France.

Les frais universitaires d'un étudiant Français au Quebec s'élèvent à 2 000€ l'année, une somme fort raisonnable quand nous savons qu'elle peut doubler voire tripler d'une université à une autre, d'un pays à un autre.

Au Quebec ils sont plus de 12 000 à bénéficier de frais de scolarité réduits, soit un manque à gagner qui representerait près de 75 millions de dollars pour le gouvernement Québécois ! Durant sa campagne de ré-élection, la première ministre du Quebec a annoncé vouloir augmenter les frais d'inscription universitaires des étudiants Français. Une nouvelle qui ne rassure pas réellement les étudiants expatriés. 


Des étudiants découragés et paniqués

Cette décision concerne à la fois les étudiants déja inscrits en université Québécoises, engagés dans un programme d'études supérieures, et ceux qui ont envisagés de s'expatrier quelques années au Quebec pour passer leur diplôme. Il se peut que certains d'entre eux soient obligés d'écourter leur séjour ou de l'annuler en cas d'augmentation des frais de scolarité. Ou alors s'arranger pour payer, payer plus et s'endetter davantage si il le faut. Affaire à suivre...

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis