Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Qu'y a-t-il dans la réforme de l'apprentissage ?

Qu'y a-t-il dans la réforme de l'apprentissage ?

Les négociations autour de la réforme de l’apprentissage ont débuté le 12 octobre dernier. Le sujet constitue un des grands axes de la réforme sociale du président Macron. Le 25 octobre dernier, le gouvernement a présenté sa feuille de route pour développer l’apprentissage, avec pour objectif d'avoir une réforme votée d’ici la fin de l’été 2018.

Publié le 27 Octobre 2017 à 17h28 | | 0 avis

Qu'y a-t-il dans la réforme de l'apprentissage ?

Rénovation de notre modèle social : c’est le nom de la feuille de route qui comprend la transformation de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de l’assurance chômage voulue par le gouvernement. Mercredi, le Premier ministre Edouard Philippe a présenté les principaux objectifs de cette réforme.

 

Une réforme qui commence dès le niveau bac

Sur Twitter, le gouvernement a publié une vignette montrant les quatre pistes qu’allait développer la réforme de l’apprentissage :

  • Elargir l’accès au niveau bac, CAP, BEP
  • Développer les centres de formation d’apprentis interprofessionnels
  • Faire évoluer le statut de l’apprenti
  • Adapter les formations aux besoins du marché du travail

 

L’idée, c’est aussi, comme l’a fait savoir la ministre du Travail Muriel Péricaud le 12 octobre, d’augmenter le nombre d’apprentis afin de diminuer le chômage : « En France, seuls 7% des 18-25 ans sont en apprentissage, peut-on lire sur le Journal du Net. Tous les pays qui ont vaincu le chômage de masse affichent un taux de 15%, voire 20%. Il faut changer notre paire de lunettes ». Les périodes de pré-apprentissage et les filières en alternance seraient également considérablement développées dans tous les lycées professionnels. L’apprentissage, souvent mal perçu, devrait aussi être revalorisé. Officiellement, des groupes de travail seront mis en place par les ministres du Travail et de l’Education nationale début novembre. Les propositions finales devraient être émises en janvier 2018.

➜ À voir aussi : Les chiffres clés de la rentrée scolaire 2017

 

Une formation professionnelle mieux ciblée pour les demandeurs d’emplois

Autre volet qui peut aussi concerner les jeunes en recherche d’emploi ou ceux qui sont déjà lancés sur le marché du travail : la formation professionnelle. Dans un communiqué, le gouvernement affirme vouloir « structurer le marché de la formation professionnelle, le rendre plus transparent, renforcer la qualité des formations dispensées et faire en sorte que les formations soient mieux ciblées sur les demandeurs d’emploi et les actifs peu qualifiés ». Au cours des discussions du 12 octobre dernier, plusieurs syndicats ont demandé à négocier avec les représentants patronaux, ce qui pourrait arriver au milieu du mois de novembre. La négociation interprofessionnelle, quant à elle, devrait avoir lieu en janvier 2018.

➜ À voir aussi : 10 clés pour réussir son alternance

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis