Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La présidente du Front National traitée de "r...

La présidente du Front National traitée de "racaille nazie" à l'université d'Oxford

Jeudi 5 février, c’est plus d’une centaine de personnes qui ont manifesté devant l’université d’Oxford au Royaume Unis, contre la participation à une conférence-débat de Marine Le Pen, la présidente du Front National.

Publié le 09 Février 2015 à 11h00 | | 1 avis

La présidente du Front National traitée de

Manifestation des étudiants contre la venue de la présidente du FN

La présence de Marine Le Pen lors d’une conférence-débat organisée par l’association des étudiants de l’université d’Oxford n’aura pas fait l’unanimité selon une information de l’Agence France Presse. En effet, plus d’une centaine de manifestants se sont réunis près du club de débats de la ville universitaire munis de pancartes « anti-Le Pen » en signe de contestation de la présence de la présidente du parti FN Français. Les étudiants accusent également l’Oxford Union qui a invité Marine Le Pen d’« offrir une tribune aux fascistes ».

Les étudiants criaient « racaille nazie » contre Marine Le Pen

« Je suis ici aujourd’hui parce que Marine Le Pen est raciste et nous avons besoin de lui dire que son racisme n’est pas le bienvenu ici à Oxford », explique une étudiante de 25 ans interrogée par l’AFP. Les associations Oxford rs21,NUS Black Students Compaign, London Black Revs et Stand Up to UKIP ont appelé les étudiants à manifester contre la présidente du parti français d’extrême droite. « L’Oxford Union a invité Marine Le Pen, la dirigeante antisémite et islamophobe du parti fasciste français Front National pour s’exprimer dans notre ville. Nous protesterons contre cet évènement pour montrer que le fascisme n’est pas le bienvenu à Oxford », avaient-elles écrit sur la page Facebook utilisée pour l’organisation de la manifestation.

Marine Le Pen rejette les accusations de « racisme »

Présentée sur le site de l’Oxford Union comme la « présidente du Front National, troisième parti français arrivé en tête aux élections européennes », elle a également été interrogée vendredi par la BBC concernant la manifestation de la veille et a rejeté les accusations de « racisme » des manifestants en les accusant d’être des « ennemis de la liberté d’expression ».

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'racaille nazie" à l'université d'Oxford") AS score , C.slug ' at line 1