aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Frédéric Mion est le nouveau directeur de Sci...

Frédéric Mion est le nouveau directeur de Sciences Po

Le feuilleton Sciences Po devrait prendre fin, après plusieurs mois de discussions passionnées. Frédéric Mion vient d'être désigné comme nouveau directeur de Sciences Po et succédera donc à Richard Descoings.

01 Mars 2013 à 15h15 | | 0 avis

Frédéric Mion est le nouveau directeur de Sciences Po

Un nouveau directeur pour Sciences Po

Le conseil d'administration de la Fédération nationale des sciences politiques (FNSP) et le conseil de direction de l'Institut d'études politiques de Paris ont tranché : c'est l'actuel secrétaire général de Canal+, Frédéric Mion, qui devrait succéder à Richard Descoings. Le FNSP l'a choisi a 24 voix contre 1 et le conseil de direction lui a donné 18 voix. 

Cette désignation aura été particulièrement animée. Mercredi soir, les étudiants ont occupé l'amphi Boutmy pour demander qu'un débat public soit organisé entre les 2 candidats restants. Accompagnés du personnel de Sciences Po, ils dénoncent toujours l'opacité de la procédure de nomination du futur directeur et une sélection sur des critères arbitraires. Certains candidats possédant toutes les qualités requises ont en effet été évincés au profit d'autres candidats moins expérimentés. C'est d'ailleurs pour cette raison que Louis Vogel aurait renoncé lundi. 

Pour suivre les réactions des étudiants et du personnel suite à cette nomination sur Twitter, un hashtag a été créé : #occupyboutmy


"Un coup de théâtre "

Initialement publié le 26 février 2013

Samedi dernier, le comité de recherche a sélectionné trois candidats à la présidence du prestigieux établissement. L'un d'eux, Louis Vogel, ancien président de Paris 2- Assas et de la Conférence des Présidents d'Université, a jeté l'éponge, " ne souhaitant pas cautionner une orientation contraire aux convictions pour lesquelles [il a] oeuvré toutes ces dernières années".

Du côté de la ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, la surprise est totale: " Louis Vogel ne nous a absolument pas prévenus. C'est un coup de théâtre !".

Il reste donc maintenant deux candidats

  • Frédéric Mion: actuel secrétaire général de Canal +, favori de Jean-Claude Casanova, président de la fondation nationale des sciences politiques.
  • Andrew Wachtel: président de l'université américaine d'Asie centrale.

Un troisième candidat devrait être repéché et ce sera soit Jean-Michel Blanquier (anciend directeur général de l'enseignement scolaire), soit Jean Pisane-Ferry (économiste).

Le suspense reste total. La suite au prochain épisode...


Initialement publié le 18 février 2013

Hervé Crès pas retenu "en dépit de la qualité de son dossier et de son projet"

L'annonce de sa candidature avait divisé : pour certains, il constituait le candidat idéal. Pour d'autres, sa démarche était suicidaire. Le comité de recherche a tranché. Sur 32 candidats, il a gardé 6 noms et Hervé Crès n'en fait pas partie. Rappelons que sa nomination à la tête de l'IEP en novembre avait rapidement été annulée suite à l'opposition du personnel de l'école.

Dans un communiqué, Sciences Po précise : "en raison des positions indiquées et confirmées par les pouvoirs publics, le comité n’a pas cru devoir retenir la candidature de M. Hervé Crès, en dépit de la qualité exceptionnelle de son dossier et de son projet". 


Nomination prévue pour mars

Le comité a examiné soigneusement l'ensemble des 32 candidatures à la direction de Sciences Po. Il a décidé, "à l’unanimité de ses membres, d’auditionner six candidats d’origine, de profil et de parcours divers. On dénombre parmi eux une femme et cinq hommes, et par ailleurs cinq Français et un Américain." 

A l'issue de ces auditions, il publiera une liste de candidatures qu'il soumettra aux conseils. La nomination du nouveau directeur, - ou de la nouvelle directrice - est prévue pour le mois de mars

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis