aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Défi : présenter sa thèse en 180 secondes

Défi : présenter sa thèse en 180 secondes

"Ma thèse en 180 secondes" est un concours où les étudiants en doctorat doivent présenter leur thèse en trois minutes à un public d'amateurs. Il faut donc résumer des mois, parfois même des années de travail en trois minutes et avec des mots simples.

11 Juin 2014 à 11h29 | | 0 avis

Défi : présenter sa thèse en 180 secondes

Faire découvrir le travail des doctorants

Le Centre National de la recherche Scientifique (CNRS) et la Conférence des Présidents d'Université (CPU) ont créé le concours "Ma thèse en 180 secondes" pour faire découvrir au grand public le travail des étudiants en doctorat. En effet, en France, on connaît mal le travail que peut demander l'écriture d'une thèse. Alors ce concours permet au public de s'informer sur différents sujets, mais cela permet aussi aux doctorants de s'exprimer sur un sujet qui les passionne et de gagner de l'assurance à l'oral, une chose qui est toujours utile dans la vie professionnelle.


Un exercice difficile

Dans ce concours, où toutes les disciplines sont représentées, le but est donc de simplifier et de raccourcir une thèse. Mais ce n'est pas chose facile. Tout le vocabulaire technique doit laisser la place à des mots simples et compréhensibles par tous. De plus, une thèse s'effectue entre trois et cinq ans, et il faut condenser le tout en trois minutes. Cependant, grâce à cet exercice, des sujets qui paraissent compliqués prennent alors tout leur sens pour l'auditoire et cela permet de vulgariser des sujets pointus, comme la science.


Transmettre son savoir à l'international

Un jury composé de chercheurs, de journalistes, de représentants de la CPU et du CNRS départagera les quinze finalistes. Les trois meilleurs iront ensuite à Montréal, en septembre 2014, pour défendre la France lors de la finale internationale francophone

La gagnante de l'édition 2014 de "Ma thèse en 180 secondes" s'appelle Marie-Charlotte Morin. Elle vient de l'Université de Strasbourg et a remporté le prix du public ainsi que la première place du concours avec sa thèse intitulée "Rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C. elegans". Elle partira donc, avec les étudiantes arrivées en deuxième et troisième place, à Montréal en septembre.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis