aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

USA : une prof poste des photos suggestives sur...

USA : une prof poste des photos suggestives sur Twitter, elle est suspendue

Après avoir posté des photos sexy et des tweets explicites sur le réseau social, une jeune enseignante américaine a été suspendue par la direction du lycée où elle exerçait. C’est ce que nous révèle un article du Figaro Etudiant.

12 Février 2013 à 16h23 | | 0 avis

USA : une prof poste des photos suggestives sur Twitter, elle est suspendue

Les Etats-Unis et la liberté d’expression

Carly Mckinney a 23 ans et enseigne les mathématiques dans un lycée du Colorado, aux Etats-Unis. Son cas suscite la polémique dans les médias américains. En effet, elle a publié des photos très suggestives d’elle mais également des clichés sur lesquels on la voit consommer des stupéfiants. Face à cette situation, de nombreuses personnes brandissent le premier amendement garantissant la liberté d’expression totale.

Ses élèves la soutiennent et se mobilisent pour qu’elle puisse revenir à son poste. L’un des lycéens explique à une chaîne locale : « C’est une professeur qui a seulement 5 ou 6 ans de plus que les plus anciens étudiants du lycée. On prend sa réhabilitation très à coeur ».


Une enquête ouverte

Même si Carly Mckinney a reconnu être l’auteur du compte Twitter sur lequel sont apparues les photos, elle affirme que c’est un ami qui les a postées. Cependant, des photos d’elle prenant des stupéfiants ou des tweets tels que « Regarder une saisie de drogue sur le parking. C’est drôle alors que j’ai de la marijuana dans ma voiture sur le parking du personnel ».

Une enquête a donc été ouverte pour découvrir si la prof a apporté ou consommé de la drogue sur le campus. Dans l’attente des résultats, la direction de l’établissement affirme que la mise à pied était une mesure préventive.

En France une telle affaire aurait mené l’enseignante devant un conseil de discipline et elle aurait été suspendue. Le responsable du Syndicat enseignant UNSA, Antoine Tresgots, affirme « Elle a fait une erreur professionnelle ».

 

Crédit photo: © Fotowerk

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis